C135  Source de Vie - http://www.sourcedevie.com


© SdV - Toute reproduction autorisée et même encouragée


mis le 18/12/2001


Ce texte est la mise par écrit d'un message donné oralement par Henri VIAUD-MURAT, message qui a été enregistré sur cassette audio. Afin de garder la spontanéité de ce qui a été donné, la mise par écrit a été faite en conservant l'intégralité de l'enregistrement oral, sauf quelques modifications mineures qui étaient nécessaires à la compréhension du texte écrit.



La circoncision du coeur

Le Seigneur veut des enfants remplis de Son Esprit et circoncis de coeur.



Ce soir je vais vous parler de la circoncision. Pour nous, chrétiens, c'est de la circoncision du coeur dont il s'agit. Quand le Nouveau Testament parle de circoncision, il fait référence à ce qui se passait dans l'Ancien Testament, pour nous montrer ce qu'il y avait dans la pensée de Dieu quand Il a demandé à Son peuple de se faire circoncire (sous l'ancienne alliance), et quelle est la pensée de Dieu pour nous (dans la nouvelle alliance). C'est extrêmement important d'être circoncis de coeur devant Dieu et on doit savoir ce que cela veut dire. On doit s'examiner à la lumière de la Parole de Dieu pour vérifier si nous sommes bien circoncis, parce que seuls les circoncis font partie du peuple du Seigneur. Les autres n'en font pas partie. Dans l'ancienne alliance, seuls appartenaient au peuple d'Israël ceux qui étaient passés par la circoncision, c'était le signe de l'alliance avec Dieu.

 

Dans la Bible, dans le livre de la Genèse, au chapitre 17, et au verset 1, Dieu dit à Abraham : « Lorsqu'Abram (à cette époque il ne s'appelait pas encore Abraham, il s'appelait Abram), fut âgé de quatre-vingt-dix-neuf ans, l'Eternel apparut à Abram et lui dit : Je suis le Dieu tout-puissant, marche devant ma face et sois intègre (intègre cela veut dire juste, droit devant Dieu, complet), j'établirai mon alliance entre moi et toi, et je te multiplierai à l'infini. Abram tomba sur sa face, et Dieu lui parla en disant : Voici mon alliance que je ferai avec toi : tu deviendras père d'une multitude de nations ». Donc l'alliance ce n'était pas la circoncision (la circoncision, c'était le signe de l'alliance). Dieu a conclu une alliance avec Abram en disant : j'ai vu que tu étais intègre, je veux faire avec toi un pacte, une alliance. Tu vas devenir père d'un grand nombre de nations qui seront toutes bénies en toi.

Au verset 5 : « On ne t'appellera plus Abram mais ton nom sera Abraham (père d'un grand nombre ou d'une multitude), car je te rends père d'une multitude de nations. Je te rendrai fécond à l'infini, je ferai de toi des nations, des rois sortiront de toi. J'établirai mon alliance entre moi et toi, et tes descendants après toi selon leurs générations : ce sera une alliance perpétuelle, en vertu de laquelle je serai ton Dieu et celui de ta postérité après toi. Je te donnerai, et à tes descendants après toi le pays que tu habites comme étranger, tout le pays de Canaan, en possession perpétuelle, et je serai leur Dieu ».

C'est une alliance magnifique ! Si Dieu nous apparaissait comme cela pour nous dire : « Ecoute, je vais faire avec toi un pacte : tu seras mon fils, je ferai de toi un grand nombre de nations, je vais te donner un beau pays où coulent le lait et le miel, je serai toujours ton Dieu et le Dieu de tes enfants, je te bénirai et te multiplierai à l'infini ». Quelle merveilleuse alliance que Dieu concluait avec Abram parce qu'il avait été fidèle et intègre !

Et au verset 9 : « Dieu dit à Abraham : Toi, tu garderas mon alliance, toi et tes descendants après toi selon leurs générations. C'est ici mon alliance, que vous garderez entre moi et vous, et ta postérité après toi : tout mâle parmi vous sera circoncis. Vous vous circoncirez ; et ce sera un signe d'alliance entre moi et vous ». Tout mâle sera circoncis.

Au verset 12 : « A l'âge de huit jours, tout mâle parmi vous sera circoncis selon vos générations, qu'il soit né dans la maison, ou qu'il soit acquis à prix d'argent de tout fils d'étranger, sans appartenir à ta race. On devra circoncire celui qui est né dans la maison et celui qui est acquis à prix d'argent ; et mon alliance sera dans votre chair une alliance perpétuelle ». Le Seigneur dit que devra entrer dans Son alliance qu'Il a conclue avec Abraham tout mâle : « tout mâle âgé de huit jours sera circoncis, … qu'il soit né dans la maison ou qu'il soit acquis (acheté à l'extérieur) à prix d'argent ».

 

Alors pour nous, chrétiens, qu'est-ce que cela veut dire ? Nous savons que nous, qui faisons partie de la nouvelle alliance, ce signe de la circoncision ne doit pas se trouver dans notre chair mais dans notre coeur. Et Dieu s'adresse à tout mâle de la maison d'Israël. Pour nous, enfants de Dieu, le mâle représente l'ensemble des vainqueurs (l'Epouse de Jésus-Christ). Rappelez-vous dans Apocalypse 12, il parle de la femme enceinte qui est en travail et qui va enfanter un fils mâle, qui dès qu'il est né, est enlevé au ciel auprès de Dieu. Et ce sera celui-là qui va paître les nations avec une verge de fer, de même que Jésus, le Fils unique, aîné et unique de Dieu va paître les nations avec une verge de fer. La femme représente l'Eglise en général et le fils mâle représente cette partie de l'Eglise qui va marcher dans la fidélité et dans l'intégrité, dans une alliance parfaite avec son Dieu, dans l'obéissance et dans la victoire de la foi.

 

Et ce sera cette Eglise-là, cette Epouse pure, sans ride ni tache ni rien de semblable, qui marche par la foi, qui va être enlevée auprès de Dieu quand Christ va revenir. Le reste de l'Eglise, c'est-à-dire la femme, le reste de sa descendance va rester sur terre et sera mis à mort par l'antéchrist. Si nous voulons entrer dans l'alliance promise à Abraham par Dieu, nous devons faire partie de ceux qui veulent consacrer entièrement leur vie au Seigneur pour Le servir d'un coeur intègre comme Abraham, d'un coeur totalement consacré. Si nous sommes avec ce coeur consacré, nous faisons partie de celui que la Bible appelle l'enfant mâle, qui paîtra les nations avec une verge de fer, parce qu'il est vainqueur, et qu'il s'appuie sur le grand vainqueur, Jésus. Et nous savons, nous, que nous sommes nés dans la maison de Dieu et nous avons aussi été rachetés à grand prix par le sang de Jésus-Christ.

 

L'alliance devait être conclue avec tous ceux qui étaient nés dans la maison d'Abraham et tous ceux qui avaient été rachetés de l'extérieur, puisque les Juifs avaient la possibilité d'acheter des esclaves. Si l'esclave qui était acheté à prix d'argent se plaisait dans la maison, il y restait, il faisait partie de la famille. Après un certain temps, il faisait partie du peuple du Seigneur. Donc tous ceux qui sont nés dans la maison, ce sont ceux qui sont nés par la foi en Jésus-Christ dans la nouvelle naissance par la foi en Jésus, ce sont ceux-là qui sont nés dans la maison. Ils ont été aussi rachetés par le sang précieux de Jésus-Christ.

 

A chacun de ses enfants, Dieu parle et dit : « Si tu veux entrer dans la plénitude de mon alliance, si tu veux recevoir tout ce que j'ai à te donner, il faut que tu acceptes de faire partie de l'Epouse, cette catégorie d'hommes rachetés par le sang de Jésus qui ont décidé de tout consacrer au Seigneur ».

La plénitude de l'alliance, la plénitude de la bénédiction, la présence-même de Dieu, c'est le pays de Canaan où coulent le lait et le miel, un pays où on marche dans la victoire sur cette terre, la victoire en Christ par la foi en Lui, par la sainteté, par l'obéissance. Les vainqueurs ne vivent pas dans le compromis, dans les faux-semblants et dans l'hypocrisie de l'Eglise apparente de Jésus-Christ, Eglise qui se dit chrétienne mais qui ne marche pas selon les commandements du Seigneur. Cette Eglise apparente ne fera pas partie de l'Epouse et ne recevra pas la plénitude de la bénédiction du Seigneur, elle ne sera même pas enlevée.

 

Il dit au verset 12 que ces mâles devront être circoncis à l'âge de huit jours. Huit jours, c'est sept plus un, c'est-à-dire une semaine et un jour. La semaine se termine le septième jour, le samedi, jour marqué par les Juifs Le huitième jour, c'est le premier jour de la nouvelle semaine, il représente la résurrection de Jésus. Ceux qui sont marqués au huitième jour vont marcher pleinement dans la vie de résurrection du Seigneur. Ils ne vont pas faire partie de ceux qui se sont arrêtés au septième jour, dans la mort et qui y sont restés. Les vainqueurs sont morts et ressuscités avec Christ et ils vivent en nouveauté de vie, ils ne sont pas restés dans l'ancienne vie de la mort et des compromis. Ils marchent en nouveauté de vie dans la vie de résurrection, toutes choses anciennes qui représentent les sept jours de la semaine passée, toutes choses anciennes sont passées pour eux, toutes choses sont devenues nouvelles, et le premier jour de la nouvelle semaine, on recommence tout à zéro avec Jésus.

 

Donc c'est à ceux-là que Jésus parle : « Le huitième jour tu te présenteras au temple, tu présenteras ton enfant et tu le circonciras ». Il dit un peu plus loin au verset 14 : « Un mâle incirconcis, qui n'aura pas été circoncis dans sa chair, sera exterminé du milieu de son peuple : il aura violé mon alliance ». Vous voyez combien c'était grave pour le Seigneur. Si tu n'étais pas circoncis dans l'Ancienne Alliance tout en disant que tu faisais partie du peuple de Dieu, cela ne plaisait pas au Seigneur et tu étais destiné à être exterminé, à être retranché du milieu du peuple. C'était très sérieux. Dans la Nouvelle Alliance, il en est exactement de même, si tu te dis chrétien, si tu dis appartenir au peuple du Seigneur, né de nouveau en Christ, et si tu n'es pas circoncis des oeuvres de la chair, circoncis dans ton coeur de toutes les oeuvres de la chair, tu seras exterminé du peuple du Seigneur, tout simplement. C'est le même Dieu dans l'Ancienne Alliance et la Nouvelle. Simplement, les termes de l'Alliance sont différents : eux devaient suivre la loi, nous, nous sommes au bénéfice de la vérité et de la grâce qui sont en Jésus. Mais il dit aussi dans l'épître aux Hébreux que si ceux qui ont violé l'ancienne alliance ont été exterminés, à combien plus forte raison ceux qui ont violé la nouvelle et qui auront piétiné le Fils de Dieu, qui auront piétiné le sang de la nouvelle alliance seront exterminés de la nouvelle alliance. Cela est écrit dans Hébreux 10:28 et 29 : « Celui qui a violé la loi de Moïse meurt sans miséricorde, sur la déposition de deux ou de trois témoins; de quel pire châtiment pensez-vous que sera jugé digne celui qui aura foulé aux pieds le Fils de Dieu, qui aura tenu pour profane le sang de l'alliance, par lequel il a été sanctifié, et qui aura outragé l'Esprit de la grâce? »

 

Donc, c'est très sérieux, frères et soeurs. Quand nous nous disons chrétiens, il n'y a qu'une seule solution pour nous, c'est de faire partie de l'Epouse, de ceux qui sont circoncis de coeur et qui seront enlevés avec le Seigneur pour régner avec Lui pour toujours. Si nous ne faisons pas partie de cette race-là de vainqueurs et si nous ne sommes pas circoncis, nous serons exterminés du peuple du Seigneur. A toi de choisir : si tu veux vivre une vie bancale de compromis, tout en disant que tu es membre du peuple du Seigneur, tu seras retranché, exterminé, après avoir été averti. Ce soir c'est aussi un avertissement de la part du Seigneur. Tu seras retranché si tu ne choisis pas d'entrer pleinement dans l'Alliance de grâce en Jésus-Christ, tu n'as aucune raison de refuser cette Alliance.

 

Et Dieu a changé son nom : « On ne t'appellera plus Abram, mais ton nom sera Abraham ». Donc pour nous, chrétiens, être circoncis, c'est être dépouillé des oeuvres de la chair, être dépouillé entièrement du vieil homme qui se corrompt par ses convoitises trompeuses et ses passions. Il faut que tu en sois dépouillé complètement. Si tu marches dans la chair, c'est la mort dit Romains 8, et ce n'est pas la mort physique, c'est la mort spirituelle, celui qui se dit chrétien et qui continue à pratiquer les oeuvres de la chair et à marcher dans les oeuvres de la chair sera exterminé du peuple du Seigneur, exterminé au sens spirituel, il sera rejeté dans les ténèbres extérieures.

 

Je lis dans Romains 8, le merveilleux chapitre de la victoire en Jésus, au verset 5 : « Ceux, en effet (là il parle aux chrétiens) qui vivent selon la chair (donc ils ne sont pas circoncis dans leur coeur) s'affectionnent aux choses de la chair ». Ils affectionnent, ils aiment cela. Où est ton coeur actuellement ? Quels sont les désirs de ton coeur ? Est-ce que tu désires encore quelque chose pour satisfaire la chair ? Même si je suis passé de la mort à la vie, les choses qui plaisaient à ma chair avant, plaisent encore à ma chair aujourd'hui. La chair aujourd'hui s'y complait toujours. Ce n'est pas parce que je suis devenu une nouvelle création que ma chair a changé de désirs, ma chair aime toujours les choses de la chair, c'est moi qui ai changé dans mon être intérieur. Si je suis passé par la nouvelle naissance, j'ai changé : « Ceux qui vivent selon la chair s'affectionnent aux choses de la chair, tandis que ceux qui vivent selon l'Esprit s'affectionnent aux choses de l'Esprit ». J'ai mis mon affection en Dieu et en Sa Parole, je cherche les choses de Dieu, les choses de l'Esprit, les choses du ciel. Les choses de la chair et de la terre ne m'intéressent plus.

 

« Et l'affection de la chair c'est la mort ». Si tu gardes dans ton coeur quoi que ce soit comme affection de la chair, tu gardes une racine de mort dans ton coeur. Et on a intérêt à ce que toutes les racines de mort soient ôtées parce qu'elles vont nous entraîner dans la mort si on les laisse pousser. "Et l'affection de la chair, c'est la mort, tandis que l'affection de l'esprit, c'est la vie et la paix ; car l'affection de la chair est inimitié contre Dieu ». Si tu aimes les choses de la chair, les choses de la terre, les choses qui nous entraînent en bas, en enfer , tu es ennemi de Dieu. Si nous aimons ces choses, les convoitises et les choses de la terre, nous nous faisons ennemis de Dieu. « Parce que la chair ne se soumet pas à la loi de Dieu, et qu'elle ne le peut même pas. Or ceux qui vivent selon la chair ne sauraient plaire à Dieu ».

 

Quand on parle des oeuvres de la chair, on ne parle pas nécessairement des péchés grossiers comme l'adultère, les meurtres, la sorcellerie, la magie. Quand le Seigneur parle des oeuvres de la chair, Il parle de tout ce qui est terrestre, humain, qui n'est pas régénéré par une nouvelle naissance et l'Esprit du Seigneur. Donc Il parle aussi des choses qui sur le plan humain semblent bonnes aux yeux des hommes, mais qui sont charnelles. Il y a un amour charnel qui ne plaît pas à Dieu parce qu'il vient de la chair, il y a une patience charnelle qui ne plaît pas à Dieu parce qu'elle vient de la chair, il y a des qualités humaines de bienveillance, d'hospitalité, qui sont des qualités charnelles qui ne plaisent pas à Dieu parce qu'elles viennent de la chair. Ce qui est né de la chair est chair et ne peut pas plaire à Dieu. Tout ce qui vient de la chair, toutes nos bonnes idées, nos bonnes attitudes charnelles déplaisent à Dieu parce qu'elles viennent de la chair. Donc il faut que l'oeuvre de la Croix pénètre dans tout ce qui est charnel pour le mettre à mort dans nos vies, pour que tout ce qui est spirituel et qui vient d'en haut se manifeste.

 

La circoncision au temps des Juifs consistait à enlever une partie de la chair des hommes à un endroit très précis, le prépuce, qui représente toutes les passions et les désirs charnels des hommes en général. Non seulement tout ce qui est associé au sexe, mais tout ce qui est associé aux convoitises charnelles, quand ce n'est pas régénéré par la nouvelle naissance. La seule place réservée par Dieu au sexe, c'est dans le mariage chrétien, tout le reste, c'est de la fornication. Le Seigneur n'attache pas une idée péjorative à ce qui est sexuel en soi, au contraire, mais Il le réserve au mariage chrétien. Toute activité sexuelle en dehors du mariage chrétien est considérée par Dieu comme une abomination, une oeuvre charnelle.

 

Je vais lire dans Galates la liste des oeuvres de la chair. Au chapitre 5, et au verset 16, il est écrit :  : « Je dis donc : Marchez selon l'esprit (cela veut dire : attachez votre coeur à toutes les choses de Dieu et d'en haut), et vous n'accomplirez pas les désirs de la chair. Car la chair a des désirs contraires à ceux de l'esprit, et l'esprit en a de contraires à ceux de la chair ; ils sont opposés entre eux, afin que vous ne fassiez pas ce que vous voudriez. Si vous êtes conduits par l'esprit, vous n'êtes pas sous la loi. Or, les oeuvres de la chair sont manifestes ». Voilà ce que Dieu nous demande. Il nous demande de nous dépouiller des oeuvres de la chair. Est-ce que tu pratiques encore une de ces choses ?

 

Galates 5:19 : « Les oeuvres de la chair sont manifestes, ce sont » :

 

- l'adultère, en action ou en pensée,

- l'impudicité, tout ce qui est impur, impudique dans les pensées, dans les paroles, dans les gestes, dans les vêtements, dans les attitudes,,

- l'impureté, tout ce qui est impur par rapport à la loi pure de Dieu, par rapport aux commandements de Dieu,

- la dissolution, c'est le fait de n'avoir aucune règle, alors que la seule règle doit être la Parole de Dieu ; quand on n'a aucune règle, c'est la dissolution, on fait n'importe quoi, tout ce qu'on a envie de faire ; le monde dissolu qui nous entoure, c'est un monde qui n'a aucune règle morale,

- l'idolâtrie, les fausses religions, les sectes, etc..., l'amour de l'argent est une idolâtrie, l'amour des biens de ce monde est une idolâtrie, l'amour de tout ce qui est à la place de Dieu, alors que Dieu doit occuper la première place,

- la magie, Dieu a dit dans le premier livre de Samuel que la désobéissance est aussi grave que la sorcellerie, la magie et l'occultisme ; cela veut dire que toute désobéissance pour Dieu est équivalente à un acte de magie et de sorcellerie, parce qu'à la racine, il y a la rébellion. Ce qu'il y a au fond du coeur d'un sorcier, c'est la rébellion contre Dieu. Donc toute forme de rébellion a la même nature que la sorcellerie.

- les inimitiés, les querelles, les jalousies, les animosités, les disputes, les divisions, les sectes, vous reconnaissez au passage pas mal de choses qu'on a pu pratiquer dans notre vie passée, mais que maintenant nous ne pratiquons plus du tout, parce que nous avons crucifié la chair. Inimitiés, querelles, jalousies, animosités, disputes, divisions entre mari et femme. C'est là qu'est le problème numéro un, ça commence là, entre mari et femme, ou frères et soeurs tout proches.

- l'envie, les meurtres, et n'oublie pas que le Seigneur a dit : "Si tu te mets en colère contre ton frère, tu es déjà un meurtrier", une simple colère qui vient de la chair, c'est un meurtre.

- l'ivrognerie, les excès de table et les choses semblables, tous les excès charnels.

« Je vous dis d'avance comme je l'ai déjà dit, que ceux qui pratiquent de telles choses n'hériteront pas le royaume de Dieu ».

 

Qui pratiquent, cela veut dire : qui y demeurent constamment, malgré leur repentance constante. Cette repentance n'a aucune valeur aux yeux du Seigneur si elle n'est pas suivie de fruits correspondants. Tu peux demander soixante-dix fois sept fois pardon au Seigneur, Il va te pardonner, mais si tu recommences constamment à faire la même chose, le Seigneur va voir que quelque chose ne va pas dans ta vie. Il y a quelque chose de pas normal, parce que Dieu ne veut pas qu'on mène une vie constante de défaite qui consiste à pécher, demander pardon et pécher de nouveau et demander pardon et pécher encore et demander pardon, ce n'est pas cela l'idéal du vainqueur. Ce n'est pas cela l'idéal de la vie chrétienne victorieuse. Nous pouvons toujours nous confier dans la puissance du sang de Jésus pour effacer nos péchés chaque fois que nous les confessons, et nous devons le faire chaque fois que nous péchons, mais il y a un stade plus élevé pour les vainqueurs, par la foi en Jésus : c'est de marcher dans la victoire tous les jours, de nous dépouiller complètement de toutes ces oeuvres de la chair, de ces animosités, de ces choses semblables.

 

Ceux qui commettent de telles choses n'hériteront pas le royaume de Dieu, ne nous faisons pas d'illusions. Je le répète tel que Dieu le dit : Ceux qui commettent ces choses n'hériteront pas le royaume de Dieu parce que leur coeur n'est pas circoncis, ils ne se sont pas dépouillés de cette vieille nature et ils se font une grande illusion, ils se trompent eux-mêmes. Les plus grands séducteurs sont ceux qui se séduisent eux-mêmes, il n'y a pas de plus grand séducteur que celui qui se séduit lui-même. Si tu te séduis toi-même en disant que tu es chrétien alors que tu continues à pratiquer chaque jour ces choses, tu te séduis toi-même et tu n'es même pas né de nouveau. Je veux que ces paroles pénètrent au plus profond de ton coeur, ne te séduis pas toi-même, c'est trop sérieux, je ne dis pas cela pour te faire douter de ton salut, si tu as ton salut en toi bien ancré, je suis sûr que rien ne va te l'enlever parce que la foi en Jésus et la connaissance personnelle de Jésus, personne ne peut l'enlever. On peut venir devant moi en me disant les yeux en face : "Tu n'es pas sauvé pour telle et telle raison", je dirai : "Moi, je connais mon Seigneur et je sais que je suis sauvé, mais je sais aussi que je dois marcher dans Son salut et je dois marcher dans la sanctification sans laquelle nul ne verra le Seigneur". Et la sanctification, ce n'est pas autre chose que la circoncision du coeur. Marcher dans l'obéissance et marcher dans la sanctification en faisant bien attention à mes voies pour confesser les péchés que me montre immédiatement le Saint-Esprit, recevoir le pardon dans le sang de Jésus, me relever aussitôt et repartir dans la sanctification par la foi en Jésus.

 

Mais celui qui pratique en permanence les choses dont nous avons lu la liste ne doit pas se faire d'illusion, il n'est pas passé par la nouvelle naissance. Il y a trop de chrétiens qui s'illusionnent aujourd'hui. Les églises sont pleines de faux convertis, pleines de convertis superficiels, à qui on a demandé de s'approcher au cours d'une bonne réunion d'évangélisation, qui ont versé quelques larmes, qui viennent dans l'église et qui pratiquent le péché tous les jours. Mais cela ne va pas, parce que l'apôtre Jean nous dit : « Celui qui est né de nouveau ne pratique pas le péché, et il ne peut même pas le pratiquer parce qu'il est né d'en haut ». Cela ne veut pas dire (de manière absolue) que tu ne peux pas chuter, on peut toujours chuter, cela arrive, mais c'est involontaire, c'est quelque chose qui nous a dépassé, on demande pardon et on repart. Mais celui qui pratique le péché en sachant ce qu'il fait, c'est autre chose. Quand tu sais que quelque chose est interdit par Dieu, et que tu le fais volontairement, là tu dois commencer à t'inquiéter sur la réalité de ton salut, si tu persistes à le faire volontairement.

 

Dans Galates 5 : 24, nous lisons : « Ceux qui sont à Jésus-Christ ont crucifié la chair avec ses passions et ses désirs ». C'est clair et net, si tu es à Jésus-Christ, tu as crucifié ta chair.

Si tu n'es pas à Jésus-Christ, ta chair ne peut pas être crucifiée : tu peux être un très bon religieux, avoir réussi à te contrôler extérieurement tellement bien que tu vas faire paraître devant les autres une fausse justice, tu vas essayer de montrer aux autres que tu vis religieusement selon les commandements de Dieu, tu vas peut-être y arriver, en cachant les choses les plus grosses, mais ton coeur n'est pas régénéré, tu ne vis pas dans la foi au Fils de Dieu, et tu n'es pas alimenté tous les jours par la vie de résurrection de Jésus-Christ, tu ne peux pas avancer, et tu n'es pas né de nouveau.

 

Tu peux avoir une très bonne connaissance de la Bible, si tu n'as pas la vie de Jésus-Christ, tu es mort. Le diable connaît la Bible parfaitement, il est capable de la citer du premier au dernier verset sur le bout du doigt : est-ce que cela change son coeur ? Est-ce que sa connaissance parfaite de la Bible change quoi que ce soit au fait qu'il est entièrement ténèbres et qu'il n'y a rien de bon en lui. Ce n'est pas le fait de connaître la Bible qui va changer ton coeur. Si ton coeur n'est pas régénéré, tu peux passer des années à étudier la Bible, à être un bon théologien, et ton coeur restera rempli de corruption. Tu proclameras de belles citations bibliques, tu pourras faire de beaux discours et de belles prédications, mais pour toi, il n'y aura rien de changé. Lorsque Jésus était sur la terre, les pharisiens faisaient tout cela, ils connaissaient par coeur les textes de la Parole, ils faisaient de belles prédications, mais Jésus voyait leur coeur et Il disait : « Tu es un sépulcre blanchi, où il n'y a que des ossements desséchés, il n'y a pas la vie, tu es un tombeau ». Donc la connaissance de la Parole ne suffit pas, il faut la foi dans le coeur. Quand j'ai mon coeur plein d'amour et de confiance en Jésus-Christ, je vais recevoir la Parole, non seulement dans ma tête, mais dans mon coeur et je vais la recevoir avec un coeur qui aime son Seigneur et qui veut la mettre en pratique par la foi en Lui, alors là, oui, j'ai la vie de la nouvelle naissance en moi.

 

Dans Deutéronome 10, et au verset 12, le Seigneur dit : « Maintenant, Israël, que demande de toi l'Eternel, ton Dieu, si ce n'est que tu craignes l'Eternel, ton Dieu, afin de marcher dans toutes ses voies, d'aimer et de servir l'Eternel, ton Dieu, de tout ton coeur et de toute ton âme ; si ce n'est que tu observes les commandements de l'Eternel et les lois que je te prescris aujourd'hui, afin que tu sois heureux ? ».

L'Eternel demande que ses enfants obéissent à toutes ses lois sans une seule exception. Si tu désobéis à un seul commandement, tu désobéis à tous. Tu ne peux pas dire : "Moi, je respecte tous les commandements de Dieu, sauf un, il n'y a que celui-là qui ne va pas, mais tous les autres, ça va". Jésus dit au jeune homme riche : "Tu as observé tous les commandements, il te manque une chose pour être sauvé, vends tout ce que tu as parce que je vois que tu as le coeur attaché à tes richesses, si tu fais cela tu seras sauvé". Il obéissait à tous les commandements de la loi, il n'en manquait qu'un. Jésus lui dit : "Tu n'es pas sauvé", et le jeune homme a préféré garder ses biens et être perdu.

 

Le salut implique une obéissance complète de ton coeur à tous les commandements de la loi de Dieu. Cela te semble-t-il dur et impossible ? Le chrétien qui dit : "C'est dur et impossible, ou bien n'est pas né de nouveau, ou n'a pas compris ce qu'est la foi en Jésus. On ne va pas obéir par nos oeuvres et les bonnes dispositions de notre volonté et de nos résolutions, on va obéir par la foi en Jésus qui nous donne la vie éternelle qui agit en nous et qui nous fait obéir. Et c'est pour cela qu'on peut obéir parfaitement, et être parfait et saint en tout, parce qu'on est dans la foi au Fils de Dieu, qui a tout accompli pour nous.

 

Si tu n'as pas circoncis ta chair, et si tu ne marches pas dans la perfection, c'est que ou bien tu n'es pas encore né de nouveau (parce que tu continues à pratiquer le péché tous les jours, en te trompant toi-même), ou bien tu n'as pas encore compris que c'était par la foi en Jésus que tout doit être fait, et tu restes encore dans l'incrédulité. Mais cette incrédulité te fait encore pratiquer les oeuvres de la chair, et cette incrédulité va aussi t'amener à la mort. Tu as pu naître de nouveau par la foi en Jésus, mais si tu n'es pas enseigné à te dépouiller des oeuvres de la chair pour marcher dans l'homme nouveau, cela veut dire que tu es encore dans l'incrédulité et ton incrédulité va t'amener à la mort, parce que c'est un péché que de demeurer dans l'incrédulité, et tu ne peux pas espérer recevoir quelque chose de Dieu si tu marches dans l'incrédulité par rapport à sa Parole.

 

Cela va bien aller au début, parce que tu es encore dans le coup de foudre spirituel de ta première rencontre avec Jésus, mais si tu n'es pas dans la foi en la Parole de Dieu, très vite tu vas avoir des blocages. Au début de la vie chrétienne, c'est le premier amour, c'est merveilleux, on est dans la joie, dans la paix, puis on marche cinq ou six mois, et la première difficulté arrive. Et là, on fait des efforts pour marcher droit et cela ne marche pas. On est malheureux, et on ne se sent plus sauvé, et on commence à avoir des doutes sur son salut parce qu'on ne se sent plus sauvé, on n'est pas instruit dans la Parole.

Et on commence à dire : "Est-ce que j'ai vraiment fait une expérience de salut ou pas ? Parce que je vois qu'il n'y a pas grand chose de changé. Je me sens comme avant, je ne me sens plus comme j'étais au début de ma conversion".

 

Vous voyez, c'est une religion de sensations et de sentiments, mais pas de foi en Jésus-Christ, parce qu'on n'est pas enseigné dans la Parole à marcher dans la foi dans le Fils de Dieu qui produit des oeuvres parfaites. Si tu n'es pas dans la foi, tu es dans l'incrédulité et si tu es dans l'incrédulité tout en étant né de nouveau, c'est très dangereux pour ton salut. Il faut affermir ton salut par la foi en Jésus-Christ et par la connaissance de sa Parole dans laquelle tu vas marcher, puisqu'elle te donne la foi.

 

Vous voyez le commandement de Dieu même dans l'Ancienne Alliance : Ce que Dieu demande de toi, c'est que tu aimes Dieu et que tu marches dans tous ses commandements.

Et il ajoute au verset 14  de Deutéronome 10 : « Voici, à l'Eternel, ton Dieu, appartiennent les cieux et les cieux des cieux, la terre et tout ce qu'elle renferme. Et c'est à tes pères seulement que l'Eternel s'est attaché pour les aimer ; et, après eux, c'est leur postérité, c'est vous qu'Il a choisi d'entre tous les peuples, comme vous le voyez aujourd'hui. Vous circoncirez votre coeur ». Il dit : "Vous circoncirez votre coeur", pourtant, Il avait institué la circoncision de la chair, mais ce qui était important pour Dieu, même dans l'Ancienne Alliance avec les Juifs, ce n'était pas qu'ils aient leur prépuce coupé, c'était qu'ils aient leur coeur circoncis, et la circoncision de la chair n'était que le signe apparent de la circoncision de leur coeur, de l'amour qu'ils avaient pour Dieu et pour Sa Parole.

 

« Et vous ne raidirez plus votre cou ». Donc ceux qui ne sont pas circoncis, ce sont ceux qui ont le cou raide par rapport au Seigneur, qui ne veulent pas marcher dans l'obéissance complète, qui se complaisent dans une fausse religion ou un faux christianisme, qui n'ont pas arraché complètement les racines du péché dans leur vie. « Vous ne raidirez plus votre cou, car l'Eternel, votre Dieu, est le Dieu des dieux, le Seigneur des seigneurs, le Dieu grand, fort et terrible, qui ne fait pas acception des personnes ».

N'espère pas que tu échapperas au jugement de Dieu, simplement parce que tu as accepté un jour Jésus comme ton Seigneur et Sauveur, si tu continues à vivre avec un coeur qui n'est pas circoncis, avec une nuque raide, qui résiste au Seigneur quand Il te parle.

 

Lorsque le Seigneur te demande de changer ta vie, il se peut que tu lui dises : "Seigneur, non, pas ça, c'est trop dur, pas aujourd'hui, laisse-moi un peu vivre encore tranquille ; Seigneur, je n'ai pas encore joui de tous les plaisirs de cette vie, je voudrais encore en profiter un peu, je sais bien que tu me demandes d'y renoncer, mais pas tout d'un coup, Seigneur, c'est trop dur ! Un peu à la fois !" Avec ce raisonnement-là, tu vas à la mort, je préfère te le dire, tu vas à la mort, ton coeur n'est pas tout entier avec Jésus, c'est simple, tu ne veux pas marcher avec Jésus, tu veux marcher un pied avec Jésus, et un pied dans les plaisirs du monde. « Quel rapport y a-t-il entre Christ et Bélial ? Quel rapport y a-t-il entre les ténèbres et la lumière ? » Si tu veux marcher dans la pénombre ou une main avec le diable et une main avec Dieu, tu seras déchiré en deux, tu seras coupé en deux.

 

« Dieu ne fait pas acception des personnes… ». Dieu n'a pas de chouchou, ne t'imagine pas que tu vas être une exception pour le Seigneur, alors que tu ne veux pas marcher pleinement avec Dieu mais que tu as quand même un peu accepté Jésus, alors tu te dis : "Seigneur quand même, tu vas faire une petite exception pour moi". Ne t'imagine pas que Dieu a des chouchous, Il ne fait pas acception des personnes, jamais !

« …et qui ne reçoit pas de présent ». on ne peut pas L'acheter, le Seigneur, jamais !  « Tu craindras l'Eternel, ton Dieu ». Et au verset 20 : « tu le serviras et tu t'attacheras à Lui  ».

Tout cela c'est l'Ancienne Alliance, mais elle a été écrite pour nous, qui sommes de la Nouvelle, ce qui a changé entre l'Ancienne et la Nouvelle, ce sont tous les principes de la loi qui servaient à purifier les hommes, mais tous les grands principes spirituels n'ont absolument pas changé.

 

Dans Jérémie 9, et au verset 25, il est écrit : « Voici, les jours viennent, dit l'Eternel, où je châtierai tous les circoncis qui ne le sont pas de coeur, l'Egypte, Juda, Edom, les enfants d'Ammon, Moab, tous ceux qui se rasent les coins de la barbe, ceux qui habitent dans le désert ». Les nations citées dans ce passage ne connaissaient pas Dieu. Le peuple autour de nous qui est sans Dieu, sans Christ, sans espérance, sera châtié, parce qu'il n'a pas la circoncision du coeur, c'est pour cela qu'il faut lui annoncer l'Evangile, pour qu'il entre dans le salut.

« car toutes les nations sont incirconcises ». et regardez bien ce qu'il dit après : « et toute la maison d'Israël a le coeur incirconcis ». On pourrait dire aujourd'hui : tout le monde qui nous entoure est incirconcis et toute la maison du Seigneur (l'Eglise de Jésus-Christ), a le coeur incirconcis.

 

Il savait bien, le prophète, et Dieu savait bien, qu'il y avait un petit nombre de fidèles qui marchaient sans avoir plié le genou devant Baal, mais c'était un petit nombre, tout petit, à l'époque. Qu'en est-il aujourd'hui ? Jésus nous dit : Quand je reviendrai sur la terre, trouverai-je la foi ? L'amour du plus grand nombre se refroidira parce que l'iniquité grandira. En parlant de son prochain retour, Jésus dit : "Il faut que l'apostasie et la séduction viennent d'abord".

« Toute la maison d'Israël a le coeur incirconcis ».

Esaïe dit : « Ils m'honorent des lèvres, mais leur coeur est éloigné de moi ».

 

Nous, qui sommes l'Eglise de Jésus, nous devons faire partie de cette Epouse qui a le coeur circoncis ! Il faut que notre coeur soit circoncis !

 

Si Dieu assurait qu'il jugerait sévèrement les juifs de l'ancienne alliance qui n'avaient pas le coeur circoncis, à combien plus forte raison Il le fera pour les chrétiens qui disposent sous la nouvelle alliance de moyens de grâce infiniment plus grands. Et nous devrions tous être des maîtres, comme il est écrit dans l'épitre aux Hébreux, au chapitre 5, et au verset 12 « Vous, en effet, qui depuis longtemps devriez être des maîtres, vous avez encore besoin qu'on vous enseigne les principes élémentaires des oracles de Dieu, vous en êtes venus à avoir besoin de lait et non d'une nourriture solide ».

Le Seigneur nous demande de ne pas rester aux rudiments de la Parole, puisque nous avons tout par la foi en Jésus, par la puissance du nom de Jésus, du sang de Jésus, de Sa Parole, de la nouvelle naissance, du baptême du Saint-Esprit, des dons spirituels, de tout ce que le Saint-Esprit peut faire dans nos vies, tout par la foi en Jésus ! Nous avons infiniment plus que ceux de l'ancienne alliance où Dieu leur disait : "Il faut que votre coeur soit circoncis".

 

Dans Galates 5, et au verset 1, il est dit : « C'est pour la liberté que Christ nous a affranchis (Paul parle au passé, Jésus nous a libérés de la puissance du péché, de la chair, du monde, et de Satan). Demeurez donc fermes, et ne vous laissez pas mettre de nouveau sous le joug de la servitude (c'est-à-dire de la chair) ». Ne vous laissez pas remettre votre prépuce, ne vous laissez pas remettre ce que la Parole et l'épée de Christ ont coupé, c'est-à-dire la circoncision de la chair, que nous avons reçu en Jésus.

Et la suite, au verset 2 : « Voici, moi Paul, je vous dis que si vous vous faites circoncire (là il parlait de la circoncision dans la chair), Christ ne vous servira de rien ». Nous n'avons plus besoin d'être circoncis dans la chair, mais la circoncision du coeur, il ne faut jamais s'en passer.

Au verset 3 : « Et je proteste encore une fois à tout homme qui se fait circoncire (donc dans la chair), qu'il est tenu de pratiquer la loi tout entière ». Ce n'est pas à cela que nous sommes appelés.

Au verset 6 il dit : « En Jésus, ni la circoncision ni l'incirconcision de la chair n'ont de valeur, mais la foi qui est agissante par l'amour ». Si tu veux marcher dans la circoncision du coeur, c'est ton amour pour Jésus qui va te permettre de le faire par la foi en Lui ; la foi est agissante par l'amour : cela veut dire que si tu aimes Jésus et que tu sais ce qu'Il a fait pour toi, tu vas avoir foi en Ses paroles et tu vas marcher dans la circoncision du coeur, dans l'obéissance, ta nuque sera souple.

 

Regardez dans l'épitre aux Colossiens, au chapitre 2, et au verset 8 : « Prenez garde que personne ne fasse de vous sa proie (et notamment le diable) par la philosophie et par une vaine tromperie, s'appuyant sur la tradition des hommes (et même les traditions religieuses chrétiennes), sur les rudiments du monde et non sur Christ ». Fais bien attention de ne pas te tromper, toi qui te dis chrétien : ne t'appuie pas sur les traditions des hommes pour te croire un bon chrétien, alors que tu ne l'es pas si ta chair n'a pas été crucifiée.

Je lis la suite, versets 9 à 11 : « Car en Lui, en Christ, habite corporellement toute la plénitude de la divinité. Vous avez tout pleinement en Lui, qui est le chef de toute domination et de toute autorité. Et c'est en Lui que vous avez été circoncis d'une circoncision que la main n'a pas faite, mais de la circoncision de Christ, qui consiste dans le dépouillement du corps de la chair ».

Je relis ce verset 11 : « C'est en Lui que vous avez été (au passé) circoncis (de coeur) d'une circoncision que la main n'a pas faite (ce n'est pas une circoncision de la chair, extérieure), mais de la circoncision de Christ (du coeur), qui consiste dans le dépouillement du corps de la chair (avec ses mauvaises oeuvres, ses passions et ses désirs) ».

 

Et au verset 12 : « Ayant été ensevelis avec Lui par le baptême… ». Il s'agit du baptême d'eau par immersion qui nous ensevelit en Christ. Si tu n'es pas baptisé d'eau par immersion, tu n'as jamais été enseveli dans la mort de Christ, tu ne fais donc pas partie de l'Eglise de Jésus-Christ. Evidemment c'est la foi qui sauve, mais c'est le baptême par immersion qui nous ensevelit dans la mort de Christ et dans Sa résurrection. Il le dit ici : « Ayant été ensevelis avec lui par le baptême, vous êtes aussi ressuscités en lui et avec lui, par la foi en la puissance de Dieu, qui l'a ressuscité des morts. Vous qui étiez morts par vos offenses et par l'incirconcision de votre chair, il vous a rendus à la vie avec lui, en nous faisant grâce pour toutes nos offenses ; Il a effacé l'acte dont les ordonnances nous condamnaient et qui subsistait contre nous, Il l'a détruit en le clouant à la Croix ; Il a dépouillé les dominations et les autorités, Il les a livrées publiquement en spectacle en triomphant d'elles par la croix ».

Donc c'est à la Croix, il y a près de deux mille ans, que Jésus par Sa mort t'a pris en Lui et t'a fait mourir en Lui et t'a ressuscité à une vie nouvelle de résurrection. Par cette mort et cette résurrection, Il t'a acquis la circoncision du coeur qui te manquait autrefois, quand tu vivais dans les péchés de ta chair. Alors si tu es chrétien né de nouveau, ne me dis pas qu'il ne t'est pas possible de marcher dans une victoire complète, dans la circoncision du coeur parfaite, parce que Jésus dit que maintenant, tu as été circoncis dans ton coeur par la mort de Jésus.

 

Et c'est pour cela qu'il est dit dans Colossiens, au chapitre 3 et au verset 5 : « Faites donc mourir les membres qui sont sur la terre, l'impudicité, l'impureté, les passions, les mauvais désirs, et la cupidité, qui est une idolâtrie ». Le raisonnement du Seigneur est merveilleux, il dit : puisque tu as été circoncis de coeur, puisque tu es mort en Jésus-Christ, fais donc mourir tous tes membres charnels. Tu peux le faire maintenant par la foi, puisque tu sais qu'en Christ tu es déjà circoncis de coeur. Tu as donc déjà reçu la victoire en Jésus. Tout ce que tu as à faire, c'est comprendre quelle est cette victoire, que quelqu'un te l'explique, que le Saint-Esprit te l'explique par la Parole de Dieu, que tu reçoives l'illumination par le Saint-Esprit, et que tu réalises qu'en Christ tu es déjà circoncis dans ton coeur par Sa mort et par Sa résurrection. Jésus a été fait pour toi justice, rédemption, sanctification, pour que tu marches par la foi en Lui dans la sainteté parfaite, sans aucune des oeuvres de la chair, puisqu'elles sont toutes crucifiées en Lui, et il dit bien qu'il faut apprendre à vivre dans cette victoire : faites mourir toutes ces choses.

 

Puisque maintenant, nous ne marchons plus dans ces péchés, il dit au verset 8 : « Mais maintenant renoncez à toutes ces choses », non pas par un effort de volonté, tu ne vas pas y arriver, mais par la foi en Christ parce que tu sais que ta chair est crucifiée, tu le sais par l'illumination du Saint-Esprit et de la Parole. Tu sais que Christ a acquis la crucifixion de la chair, tu as médité sur ces choses dans un esprit de prière en disant : "Seigneur, c'est Ta Parole, qu'elle pénètre dans mon coeur, je veux croire en Ta Parole puisqu'elle me dit que je suis crucifié en Christ, que j'ai été circoncis dans ma chair en Christ. Ma responsabilité maintenant, c'est de marcher dans ces choses par la foi en Ta Parole". Donc si tu continues à pratiquer les oeuvres de la chair, c'est que tu n'as pas médité sur ces paroles, que tu ne les a pas reçues dans la foi, et que tu ne marches pas dans la foi en la Parole de Dieu. Et c'est sérieux, c'est grave ! C'est pour cela qu'il dit au verset 8 : « Mais maintenant, renoncez à toutes ces choses, à la colère, à l'animosité, à la calomnie, aux paroles déshonnêtes qui pourraient sortir de votre bouche. Ne mentez pas les uns aux autres, vous étant dépouillés du vieil homme et de ses oeuvres, et ayant revêtu l'homme nouveau, qui se renouvelle, dans la connaissance, selon l'image de celui qui l'a créé ».Voilà ce qu'est la circoncision : tu t'es dépouillé du vieil homme et de ses oeuvres, et tu te renouvelles dans ton être nouveau que tu as reçu, dans la connaissance du Fils de Dieu et dans la connaissance de Sa Parole qui te donne la foi qui te permet de marcher dans la victoire.

 

Il faut croire en la Parole de Dieu, la vraie foi est suivie d'oeuvres correspondantes. Si tu me dis : "Moi, je crois, je crois, je suis crucifié en Christ, je crois", et la seconde d'après tu te mets en colère contre ton épouse ou ton mari, ou ton frère ou ta soeur, et que tu le fais chaque jour, je dis : "Ta foi est morte parce qu'elle n'est pas suivie d'oeuvres, elle est morte". La vraie foi de Dieu s'accompagne des oeuvres correspondantes, c'est un critère très simple. Si quelqu'un me dit : "Moi, j'ai la foi", mais qui ne voit jamais s'accomplir dans sa vie ce qu'il croit, alors c'est qu'il ne croit pas.

Jésus a dit dans Marc 11:23 que si quelqu'un croit dans son coeur et qu'il ne doute pas, il le verra s'accomplir. Si tu crois de tout ton coeur que tu es ressuscité en Christ, tu vas marcher dans les oeuvres correspondantes par la foi. Tu vas méditer la Parole, et tu vas marcher dans la sainteté et dans la perfection, parce que tu as les yeux fixés sur Jésus et que ton coeur L'aime, que tu as confiance en Lui. Et tu sais que par cette confiance que tu as en Lui, Sa puissance va produire dans ta vie les choses qu'Il t'a annoncées et dans lesquelles tu crois. Sa puissance va te permettre de marcher sur l'eau tous les jours, de vivre une vie de miracles, parce que c'est un miracle pour des êtres comme nous, de ne plus nous mettre en colère, de renoncer à l'animosité. Je considère cela comme un bien plus grand miracle qu'une jambe rallongée. Quand je vois un chrétien qui auparavant était un homme charnel, grossier, méchant, mauvais, coléreux, et qui par la foi en Christ devient un petit agneau, mais alors rempli de la force et de la puissance du Seigneur, de la joie et de la paix du Seigneur, tout par la foi en Christ, ça c'est un miracle fantastique ! C'est le miracle de la nouvelle naissance.

 

Alors je parle aux chrétiens qui traînent les pieds depuis des années, je leur dis avec amour parce que je les aime et que je me parle aussi à moi-même : "Si tu traînes les pieds depuis des années, et qu'après vingt ans ou dix ans de conversion, tu n'es pas encore un maître en Christ, c'est que tu n'as pas compris l'Evangile de Jésus-Christ. Tu n'as pas compris dans ton coeur la puissance de la Croix et de l'Evangile de Jésus-Christ. Tu te séduis toi-même. Ou tu n'es pas né de nouveau, ou tu n'as pas cru ce que disait le Seigneur, parce que tu n'as pas été sérieux envers Lui pour méditer Sa Parole et la mettre en pratique dans la foi au Fils de Dieu. Tu n'as pas été sérieux ! Je ne juge, ni n'accuse personne ici, je parle à ceux qui se sentent concernés. La vraie foi biblique, la vraie foi évangélique est un don que Dieu donne à tous ceux qui veulent le recevoir et qui le demandent, et ce don vient de Jésus et vient de Sa Parole : « La foi vient de ce qu'on entend, et ce qu'on entend vient de la Parole de Christ (Romains 10 : 17) ».

Pas de n'importe quelle parole, mais de la Parole de Christ. Donc si tu es intime avec Jésus, si tu L'aimes, si tu as confiance en Lui, tu vas t'approcher de Lui pour entendre ce qu'Il a à te dire par le Saint-Esprit et par la Bible, et, entendant ce qu'Il a à te dire, tu vas le garder dans ton coeur puisque tu L'aimes. S'Il te dit que déjà en Lui tu as été crucifié et que ta chair a été circoncise en Lui, tu vas le croire sans problème. Tu vas dire : "Merci, Seigneur, c'est merveilleux, avant, j'essayais d'être un bon chrétien, maintenant je comprends qu'il faut que je crois en ce que Tu as fait pour moi. Avant j'essayais de mettre ça en pratique, et je n'y arrivais jamais, et maintenant par la foi au Fils de Dieu je vis, et je le mets en pratique par la foi".

 

La vraie foi de Dieu confirme la loi, elle n'annule pas la loi, ça c'est écrit dans Romains 3 : 31, je vais le lire parce que c'est important. Dieu ne met pas la loi de côté, Il la confirme par la foi. Romains 3 dernier verset : « Est-ce que nous anéantissons la loi par la foi ? Loin de là ! Au contraire, nous confirmons la loi par la foi ». Si tu as la foi en Jésus, tu vas faire les choses que demande la loi de Dieu. Tu ne vas pas dire : "Maintenant que je suis sous la grâce, je peux me passer des commandements et je passe à autre chose". Non ! Si tu as foi en Dieu, tu vas accomplir parfaitement tous les commandements de la loi. Evidemment je ne parle pas des commandements qui ont été annulés par le sang de Jésus, les sacrifices d'animaux, les vêtements typiques qu'il fallait porter à certaines occasions, tout cela, on n'en parle plus parce que ce n'étaient que des principes de purification et de sanctification. Mais tous les principes, les commandements de la loi : aime ton Dieu, aime ton prochain, ne vole pas, ne mens pas, ne fais pas d'adultère, ne convoite pas, repose-toi un jour par semaine, etc., tous ces commandements de la loi, tu dois quand même y obéir. Et si j'obéis à ces commandements, c'est par la foi au Fils de Dieu qui me permet d'obéir. La foi, la vraie foi, va confirmer la loi. La vraie foi triomphe de la chair, et de tout ce qui est dans le monde. Si tu crois de la vraie foi de Dieu, que tu es circoncis dans ton coeur par la mort de Jésus, tu vas marcher dans les oeuvres correspondantes.

 

Alors pour terminer, ma question est simple : est-ce que tu es circoncis de coeur ? Si on me pose la question, je dis : "Oui", sans hésiter ! Par la foi en la Parole de Dieu.

Par contre, si je marche tous les jours dans la pratique du péché, je ne vais pas me tromper moi-même en disant que je suis né de nouveau. Si je vois dans ma vie des signes d'incirconcision du coeur, je vais garder les yeux grands ouverts et dire : "Seigneur, il y a quelque chose là qui ne correspond pas à ce que Ta Parole dit, Ta Parole dit que je suis crucifié, que ma chair est crucifiée, que je suis circoncis de coeur en Christ, je veux donc marcher pleinement dans ce que Tu me dis que j'ai déjà". Si je vois que je n'y marche pas pleinement, je ne vais surtout pas perdre mon temps à continuer à marcher dans ces choses en me disant : "Oh, ça s'arrangera". Non ! Pas du tout ! Je vais m'inquiéter du fait que je ne marche pas encore dans la circoncision du coeur dans laquelle je devrais marcher, dans une vie de victoire et de triomphe. Je vais donc aller aux pieds de Jésus, tout de suite, et y passer le temps qu'il faut, sans perdre de temps.

 

Qu'ont fait les disciples entre l'Ascencion et la Pentecôte ? Jésus leur avait dit : « Dans peu de jours, vous recevrez une puissance, le Saint-Esprit venant sur vous ». Est-ce qu'ils ont passé dix jours à vaquer à leurs affaires, ou à aller au bord de la plage en disant : "Alleluia ! Dieu nous a dit, dans peu de jours, donc on va retourner à nos affaires, on va aller se baigner, on va aller travailler". Est-ce que c'est ce qu'ils ont fait ? Ils ont tout laissé de côté, ils ont passé dix jours à prier ensemble, à jeûner, à crier au Seigneur pour dire : "Seigneur, on veut recevoir cette puissance-là, pour être remplis de Ton Esprit et marcher dans la victoire". Et Il y a eu le jour de la Pentecôte un changement radical, complet dans la vie de ces hommes. Ces hommes étaient auparavant des chrétiens qui marchaient dans la chair, ils se disputaient, ils étaient jaloux, ils voulaient se mettre l'un avant l'autre, et pourtant ils faisaient des miracles et des prodiges. Avant d'être arrêté pour être crucifié, Jésus a dit à Pierre (Luc 22:32) : « Toi, quand tu seras converti, affermis tes frères ». Il lui dit cela après trois ans et demi passés avec lui.

Les diciples n'ont pas perdu de temps, il fallait qu'ils soient visités par le Seigneur et remplis de Son Esprit, et de Sa Parole vivante qui est Sa vie pour pouvoir partir du bon pied et marcher dans la victoire, et ils l'ont fait du jour au lendemain.

Il y a bien eu par la suite quelques petits dérapages, Pierre ne marchait pas droit avec Jésus à un moment donné, il a dû être repris par Paul publiquement parce qu'il faisait judaïser les uns et les autres, etc.

Donc cela ne veut pas dire qu'ils ont été transformés en personnes absolument incapables de faire quoi que ce soit de mauvais, mais ils ont reçu une puissance, le Saint-Esprit venant sur eux et en eux, et ils n'étaient plus les mêmes. Ils ont assailli le trône de Dieu jusqu'à ce qu'ils soient remplis et renouvelés en permanence. Je suis sûr qu'ils devaient prier chaque jour le Seigneur en disant : "Seigneur, remplis-moi constamment de Ton Esprit, pour que je puisse marcher dans Ta Parole, et dans l'obéissance à Ta Parole".

 

Pour pouvoir marcher dans la vie crucifiée, dans la vie de circoncision du coeur, chaque fois que tu vois des choses qui ne vont pas dans ta vie, va immédiatement aux pieds de Jésus pour y rester sérieusement le temps qu'il faut, jusqu'à ce qu'Il te visite et te remplisse de Son Esprit et de Sa Parole. Tu vas te relever vainqueur pour marcher dans la circoncision du coeur. Ce qui ne veut pas dire que tu ne vas pas faire une chute de temps en temps, mais tu seras tellement rempli et visité par la puissance du Saint-Esprit qui va entrer en toi que tu ne seras plus le même homme, plus la même femme.

 

Dans Josué 5, quand le peuple a franchi le Jourdain, qui représente la mort en Christ, avant même de commencer la conquête du pays de Canaan, à Guilgal, Josué leur a dit : "Maintenant Dieu vous demande de passer tous par la circoncision. Vous allez attaquer un pays, combattre des géants, prendre des villes, mais vous n'êtes pas circoncis encore, vous avez traversé le fleuve de la mort qui représente la nouvelle naissance, vous êtes entré dans le pays, mais vous n'êtes pas circoncis".

Alors, tous les hommes ont fait des couteaux de pierre qui représentent la Parole de Jésus, la Pierre vivante, et ils ont coupé, et pendant trois jours tous les hommes sont restés au camp en attendant que cela cicatrise, et après ils ont commencé la conquête du pays. Ils ne pouvaient pas le faire avant, ils auraient été battu à plate couture. Donc si tu veux vraiment marcher une vie de victoire avec Jésus, reste à Guilgal le temps qu'il faut pour que la pierre, l'épée de l'Esprit puisse couper en toi tout ce qui est charnel par une puissante visitation du Saint-Esprit. Et après tu te lèveras et tu mèneras une vie qui glorifie le Seigneur, parce que tu vas vraiment marcher dans la circoncision de ton coeur. Alleluia !

 

C'est un programme merveilleux que le Seigneur met devant nous, mais le Seigneur veut vraiment nous exhorter à nous hâter de le faire parce que Son retour est proche. Il y a encore beaucoup à faire pour le peuple du Seigneur, beaucoup d'âmes à amener au Seigneur, il y a beaucoup de chrétiens rétrogrades à ramener au Seigneur, il y a beaucoup de choses à faire avant le retour proche du Seigneur, et le Seigneur veut des enfants remplis de Son Esprit et circoncis de coeur.

 

« Seigneur, nous sommes heureux de savoir, et je suis heureux de savoir que Tu as tout accompli pour nous et que Tu es prêt à nous donner par la foi en Toi une victoire parfaite et totale. Tu nous a déjà circoncis en Toi par Ta mort et Ta résurrection, Tu as crucifié notre chair avec ses passions et ses désirs. Seigneur, Tu nous appelles à marcher dans la foi au Fils de Dieu, et ce soir je veux Te bénir parce que Tu nous as donnés une bonne nouvelle, c'est que tout a été fait en Christ et que nous pouvons marcher dans cette victoire en Christ, par la foi en Lui. Seigneur, remplis-nous de Toi, de Ta foi, de Ta vie divine, que cette vie produise en nous le vouloir et le faire, et que nous puissions nous engager par la foi en Toi dans une vie de résurrection merveilleuse où nous allons Te glorifier et attirer des âmes à Toi. Fais-le pour chacun de nous, mon Père, et pardonne, Seigneur, les retards, les manquements, pardonne notre nuque raide, Seigneur, que Tu puisses nous faire grâce, et que nous puissions entrer pleinement dans Tes plans parfaits, au nom de Jésus, mon Père. Amen ! »