C222  Source de Vie - http://www.sourcedevie.com


© SdV - Toute reproduction autorisée et même encouragée


mis le 15/07/2006


Ce texte est la mise par écrit d'un message donné oralement par Henri VIAUD-MURAT, message qui a été enregistré sur cassette audio. Afin de garder la spontanéité de ce qui a été donné, la mise par écrit a été faite en conservant l'intégralité de l'enregistrement oral, sauf quelques modifications mineures qui étaient nécessaires à la compréhension du texte écrit.



Comment être délivré des oppressions démoniaques

« Vous connaîtrez la vérité, et la vérité vous libérera »



 

            Ce soir, je vais vous parler encore du combat spirituel, pas de la délivrance, mais du combat spirituel, sous des aspects un peu originaux, pour bien faire la différence avec la délivrance. Le combat spirituel ce n'est pas la délivrance, mais il peut y avoir de la délivrance dans un combat spirituel.

 

            Le Seigneur nous prévient par Sa Parole que nous qui sommes sur la terre, enfants de Dieu, et qui avons été arrachés au royaume des ténèbres pour entrer dans le royaume de Jésus, nous ne sommes pas appelés à rester dans une sinécure à ne rien faire ou à attendre le retour du Seigneur sur une terre qui serait débarrassée de la présence de l'ennemi.

 

            Nous savons que le Saint-Esprit a été répandu sur la terre, et il est dans nos cœurs et dans l'Eglise, mais nous savons que sur la terre ou dans les cieux, il y a Satan, ses démons, ses principautés et ses autorités qui sont massivement hiérarchisées. Il faut que tout le monde obéisse au doigt et à l'œil à un maître qui est épouvantable, terrible, le prince de la mort, qui veut à tout prix détruire s'il le peut les enfants de Dieu. Et quand il ne peut pas les détruire, il va chercher à tout prix à les annihiler, les paralyser, leur boucher les oreilles, pour les rendre complètement inopérants. S'il ne peut pas les détruire, il va essayer de les placer dans un coin pour qu'ils ne bougent plus jusqu'au retour de Seigneur. Mais ce n'est pas du tout le plan du Seigneur, c'est pour cela que Paul dit dans Ephésiens 6, au verset 10 : « Au reste, fortifiez-vous dans le Seigneur et par sa force toute puissante ». Vous remarquez que Paul ne dit pas : "Prie le Seigneur, et demande-lui qu'il te fortifie !" Non, il dit : « Fortifiez vous dans le Seigneur ».

 

            Cela veut dire qu'on doit avoir une attitude dynamique et offensive : nous fortifier d'abord dans le Seigneur, avoir une relation avec le Seigneur Jésus qui soit vivante et forte parce que quand Satan attaque, il attaque toujours de manière vicieuse et sournoise ; il attend les moments où tu es le plus faible, les moments où tu es le plus découragé et là, il va te cogner pour essayer de t'enfoncer le plus bas possible.

 

            C'est pour cela que Paul dit bien : "Commencez par vous fortifier dans le Seigneur". Nous allons voir en quoi consiste se fortifier dans le Seigneur de manière concrète. « Fortifiez vous dans le Seigneur », c'est un ordre. Le Seigneur a disposé pour toi toute une panoplie d'armes spirituelles, et Lui-même est là, présent par son Esprit-Saint qui est tout puissant, par Jésus qui est tout puissant, par le Père qui est tout puissant.

 

            Pour le Seigneur, Satan et ses hordes ne sont absolument pas un problème. Il sait qu'ils ont tous été vaincus à la Croix une fois pour toutes. Le problème, ce sont les Chrétiens qui, soit ne veulent pas entendre parler du problème, soit l'ignorent parce qu'ils ne sont pas du tout au courant, soit sont dans l'incrédulité parce qu''on leur a enseigné des choses fausses ; on leur a dit par exemple : une fois que tu es Chrétien, Satan ne te touche plus, tu es automatiquement préservé, il n'ose même pas s'approcher de toi, enfin bref des inepties qui maintiennent les Chrétiens dans un état de faiblesse spirituelle. C'est comme si on demandait à un soldat en période de guerre en plein front d'aller se promener sur la ligne en lui disant : "Maintenant que tu fais partie de l'armée la plus puissante du monde, tu vois tes chefs sont les meilleurs du monde, c'est l'armée la mieux équipée, tu ne risques rien, l'ennemi  ne va pas oser s'intéresser à toi".

 

            Mais c'est un mensonge grossier ! L'ennemi est là, c'est un ennemi vicieux, c'est un ennemi qui a des partisans qui t'attaqueront par derrière, et qui essaieront de te faire sauter par les moyens les plus vicieux, tu es en position de danger de mort. C'est pourquoi le Seigneur te dit : "Revêts toi de toute ton armure, fais attention, sois prudent, attaque, résiste à l'ennemi". Il y a toute une série de conseils dans le Nouveau Testament qui montrent que nous sommes constamment attaqués par l'ennemi qui veut nous détruire ou nous paralyser. Dieu met à notre disposition des armes toutes puissantes et il nous demande de nous en servir.

 

            Dieu nous dit de nous en servir par sa force toute puissante et dans la foi. Il ne s'agit pas d'aller jouer les Don Quichottes et les matamores, et dire : "Où sont les démons que je les chasse ? " Non, ce n'est pas cela du tout. Il faut être rempli de la présence du Seigneur, du discernement du Saint-Esprit, de la sagesse de Dieu et être revêtu de toutes les armes de Dieu, avancer sur le chemin qui est Jésus. Chaque fois que l'ennemi se présente et qu'il nous attaque, il faut le discerner, voir vraiment qu'il s'agit d'une influence spirituelle et pas du microbe untel ou de telles attitudes psychologiques négatives, non. Il ne s'agit pas non plus de voir des démons derrière chaque arbre. Mais il s'agit de voir notre position en Christ.

 

            C'est ce qui manque aux Chrétiens. Beaucoup de Chrétiens ont l'intelligence spirituelle obscurcie soit par l'ignorance, soit par l'incrédulité et ils ne voient pas quelle est leur position en Christ pour pouvoir s'engager dans ce combat, dans une attitude de vainqueur. Soit, ils ne s'engagent pas du tout dans le combat, parce qu'on leur a dit que Satan n'était plus du tout dans le jeu, soit, on leur a dit qu'un Chrétien ne pouvait pas être lié, qu'à sa nouvelle naissance, il est automatiquement délivré de tout. On ne peut pas s'engager dans un combat, si on ne voit pas l'ennemi, si on ne le discerne pas, si on ne voit pas quelles sont les influences qui sont autour de nous. Il faut un discernement spirituel.

 

            Dans nos pays occidentaux, matérialistes, scientifiques, avec Descartes et le raisonnement intellectuel, on a souvent perdu conscience de l'existence de ces autorités, de ce monde spirituel de Satan qui nous entoure. Pour les gens de notre pays, même les Chrétiens, il n'y a finalement que deux domaines, celui de Dieu, et celui des hommes. Celui de Dieu, c'est le domaine de la religion en général, le Catholicisme, le Protestantisme, et les influences bénéfiques qui viennent du Seigneur, etc... Ensuite il y a sur la terre, le domaine de la science. Chez nous, la science a pris un développement tel, que maintenant on explique par la science des tas de choses que nos anciens expliquaient par des influences démoniaques. Maintenant on a tout enlevé, on explique de manière scientifique tout ce qui était d'origine spirituelle, ce qui fait que l'on a anesthésié les populations de ces pays occidentaux matérialistes en leur faisant oublier qu'il y avait entre le ciel de Dieu et notre terre, un domaine où Satan et ses démons agissent pour pouvoir asservir, contrôler, détruire la terre et ses habitants.

 

            Quand le péché a été commis, c'est comme si Adam et Eve s'étaient livrés à l'autorité de Satan qui avait réussi à les séduire. Le péché est entré. Le prince des ténèbres, de la mort, qui contrôlait le péché, a eu à ce moment-là, autorité sur eux, par la mort, par le péché, par la désobéissance. Cela s'est transmis à toute l'humanité qui s'est séparée de Dieu peu à peu, qui n'a plus eu du tout conscience de la présence de Dieu, puis ensuite de la présence de Satan, de ses démons et de ses autorités.

 

            Mais si vous allez dans les trois-quarts du reste du monde, dans les pays d'Afrique, les pays d'Asie, où ils vivent en permanence dans le monde des esprits, où de la naissance à la mort, c'est le contact avec les esprits, et vous verrez qu'ils savent très bien ce qu'est le monde spirituel. Un Chrétien qui se convertit là-bas sait très bien qu'il n'a pas affaire seulement à Dieu, et à la science sur la terre, mais qu'il a affaire à des tas de puissances, d'esprits mauvais, méchants qui sont tout autour. Il ne faut pas croire que ces esprits méchants limitent leur présence à l'Afrique, à la Chine ou au Japon. Ils sont tout aussi nombreux ici en Occident, sinon plus, parce qu'ici chez nous, personne ou presque ne fait attention à eux.

 

            Et parallèlement à cette inconscience, de plus en plus de personnes ont un besoin spirituel. Alors ils s'ouvrent à un monde spirituel inconnu, celui du spiritisme, de l'occultisme, de l'ésotérisme, en croyant que c'est de Dieu, parce que c'est le domaine spirituel, sans se rendre compte que tout cela est contrôlé par Satan. Le domaine des guérisseurs, le domaine des médecines douces, le domaine de la méditation transcendantale, tout cela est entièrement contrôlé par Satan et comme on a anesthésié les populations de nos pays par la science et la technique, Satan réussit à s'infiltrer en prenant un déguisement scientifique.

            

            Quand j'étais professeur de psycho-sociologie à Grenoble, j'avais reçu la visite d'un homme parfaitement bien mis : costume, cravate, attaché-case... il était venu me présenter les dernières recherches scientifiques, et les développements récents de toutes les études scientifiques sur la méditation transcendantale du Marichi, le gourou des Beatles et des célébrités. Ils avaient fait toutes sortes d'études scientifiques sur les effets bénéfiques de la méditation, sur les ondes cérébrales, sur la sécrétion des sucs dans le corps, des hormones etc, montrant qu'il y avait un effet positif. Puis, ils ont repéré les professeurs de psychologie à l'université, et systématiquement ils allaient les démarcher, leur présenter leur mallette de vendeur ; ils essayaient d'accrocher avec un emballage scientifique, ceux qui pouvaient se laisser accrocher, parce que c'est vrai que cela un aspect extraordinairement intéressant. Des études ont été faites montrant le yoga par-ci, le yoga par-là, la méditation..., mais on ne parle pas de tous les effets mauvais, et en particulier des liens spirituels sataniques qui sont mis sur nous quand nous nous engageons dans ces choses-là. Alors quand je lui ai dit que j'étais Chrétien et que je suivais Jésus, il a fermé son attaché-case, il n'a plus rien dit et il est parti. Il y avait là un conflit. Mais je dis cela pour montrer qu'il n'hésitait pas à aller directement rencontrer les gens pour leur dire : "Je viens vous parler d'études scientifiques, de bonnes choses réelles" ; il n'allait pas dire : "Je vais vous inviter à une séance de transes hypnotiques", non !

 

            Donc, dans nos pays, les gens ont oublié qu'il y avait le ciel de Satan avec tous ses démons, ses principautés, ses autorités.

            

            Alors, maintenant dans l'Eglise certains disent : "Ah, mais c'était peut être valable du temps de Paul et des anciens, parce qu'ils étaient peu évolués, enfin scientifiquement... Ils étaient encore dans un état "semi-sauvage", comme le Gadarénien. Maintenant on est devenu beaucoup plus rationnel et scientifique. Maintenant on peut expliquer scientifiquement toutes ces choses-là". On utilise des termes psychologiques, par exemple on va parler de névrose psychopathe, et on envoie le sujet ou le malade chez un psychiatre (si possible chrétien si c'est un Chrétien qui est malade). On essaye d'expliquer scientifiquement tous ces symptômes pour proposer des solutions humaines et scientifiques, mais cela ne marche pas parce que l'on ne s'intéresse pas au domaine spirituel et à la cause qui est derrière.

 

            Il ne faut pas tomber ni dans un excès ni dans l'autre. Un excès, c'est le reste des populations mondiales qui vivent tellement dans le domaine spirituel qu'ils n'ont pas toujours le discernement de savoir si cela vient de Dieu ou si cela vient du malin. L'autre excès, c'est chez nous, où l'on s'engage sous un couvert scientifique dans toutes sortes de pratiques qui deviennent de plus en plus occultes et qui ont Satan pour seule origine.

 

            On est dans ce combat-là, on a autour de nous des esprits mauvais, méchants, des dominations, des hiérarchies qui n'ont qu'un seul but, de nous attaquer, de nous détruire s'ils le peuvent, et bien souvent ils le peuvent. Il faut donc vraiment piétiner cette fausse doctrine que les Chrétiens ne peuvent pas être liés par des esprits méchants, ou que les Chrétiens ne peuvent pas avoir d'esprits en eux dans leur corps ou dans leur âme, ou que les Chrétiens ne peuvent pas avoir de liens spirituels causés par des démons sur eux. La Bible montre bien que des Chrétiens qui ont cru et qui ont été baptisés peuvent être dans des liens d'iniquité ou peuvent avoir leur cœur rempli de Satan. Je citerai deux exemples dans le Nouveau Testament.

 

            Tout d'abord Simon, le magicien. Simon était un grand magicien, il faisait de grands prodiges par sa magie et il est écrit, dans Actes 8, au verset 13 : « Simon lui même crut et après avoir été baptisé, il ne quittait plus Philippe ». Donc il a répondu aux conditions fixées par Jésus : "celui qui croira et qui sera baptisé sera sauvé". D'après les critères de Jésus, il a entendu l'Evangile, il a été touché, il crut et fut baptisé. Donc, il est Chrétien. Et tout de suite après, on voit qu'il veut acheter le don de transmission du Saint-Esprit par l'imposition des mains. Il veut l'acheter avec de l'argent ! Et voyez la réponse que l'apôtre Pierre lui fait au verset 20, il lui dit : « Que ton argent périsse avec toi, puisque tu as cru que le don de Dieu pouvait s'acquérir à prix d'argent ! il n'y a pour toi, ni part, ni lot dans cette affaire, car ton cœur n'est pas droit devant Dieu ». C'était un Chrétien, converti depuis quelques instants. « Ton cœur n'est pas droit devant Dieu. Repens-toi de ta méchanceté, et prie le Seigneur pour que la pensée de ton cœur te soit pardonnée, s'il est possible (il n'en était même pas sûr), car je vois que tu es dans un fiel amer et dans les liens de l'iniquité ».

 

            L'iniquité, c'est la corruption des moeurs, l'état de péché. Satan est le prince de l'iniquité. Après sa conversion, Simon était lié, et Pierre lui dit :  « Je vois que tu es dans les liens de l'iniquité ». Il aurait pu être instantanément délié, au moment de sa conversion, mais son cœur n'était pas droit, et c'est pour cela que les liens de l'iniquité sont restés sur lui. Il a cru, il a été baptisé, mais son cœur n'était pas droit. Il a essayé d'acheter le don de Dieu. Il aurait dû dans son cœur, s'il avait été droit, sentir la voix du Saint-Esprit en lui, lui montrer que ces choses-là ne pouvaient pas se faire avec Dieu, et qu'humblement, il devait simplement demander le don de Dieu qui ne s'acquiert pas à prix d'argent.

            

            Les liens de l'iniquité étaient sur lui. Il était lié par des démons. Vous remarquerez que Pierre ne lui dit pas : "Simon, mon pauvre ami, viens ici, je vais m'occuper de toi, on va faire une bonne séance de délivrance, même si cela dure vingt-quatre heures, je vais chasser tous tes démons, et je vais briser tous ces liens au nom de Jésus". Il ne dit pas cela du tout ! Simon avait sûrement besoin de délivrance, mais la méthode de Pierre, c'est de lui dire : « Repens-toi et prie le Seigneur que tu sois pardonné, s'il est possible ». Donc, il fallait que Simon se repente, prie et reçoive dans son intelligence la vérité à ce sujet, c'est-à-dire que le don de Dieu ne s'achète pas, qu'il faut prier avec foi et que Dieu donne son Saint-Esprit à ceux qui le demandent, à ceux qui croient et qui lui obéissent. Alors là, il l'aurait reçu gratuitement. C'était cela la vérité de la Parole. Quand on lit la Parole, on voit que Dieu donne son Saint-Esprit à ceux qui le demandent, Dieu donne son Saint-Esprit à ceux qui lui obéissent, et Dieu donne son Saint-Esprit en abondance comme un Père donne de bonnes choses à ses enfants. C'est cela la vérité de la Parole.

 

            Simon avait des pensées qui n'étaient pas les pensées de Dieu. C'était des pensées de Satan, des pensées humaines et ces pensées-là le mettaient dans des liens d'iniquité. La solution pour lui, ce n'était pas de prier pour que les démons soient chassés, c'était de prier pour qu'il soit pardonné d'une part, et pour que la vérité de Dieu entre dans son esprit, qu'il sache qu'elle est la position de Dieu dans ce domaine, révélée par la Parole.

 

            Si quelqu'un se repent et dit : "Seigneur vraiment, j'étais dans l'ignorance et l'incrédulité, je ne comprenais pas ta Parole, mon cœur n'était pas droit, mais je me repens, et je te demande pardon. Maintenant, que dit ta Parole ?" A ce moment-là, Dieu nous révèle d'une manière ou d'une autre, par la Bible, par une prédication, par des frères et sœurs honnêtes et bons qui donnent la vérité, Dieu nous révèle la vérité. On la reçoit avec un cœur honnête, bon et droit, et alors cette vérité nous libère. « Vous connaîtrez la vérité, et la vérité vous affranchira » (Jean 8:32) . C'est cela la méthode du Seigneur.

 

            Comme Satan est le prince du mensonge et des ténèbres, il n'aime absolument pas que les choses soient dans la lumière du Seigneur et de sa Parole. Et dès qu'il voit un cœur qui s'ouvre à la lumière de la Parole, à la vérité, et que cette vérité remplit le cœur dans la lumière de Dieu, Satan ne peut pas tenir, si nous nous sommes attachés à cette vérité, à cette lumière. Le Seigneur ne dit pas : les séances de délivrance vont te libérer, Il dit : la vérité va te libérer.

 

            Au début de ma conversion, quand le Seigneur plaçait sur ma route des hommes, des femmes, des Chrétiens qui étaient liés jusqu'au cou, et qu'il y avait des manifestations démoniaques, je me lançais dans le combat pour les chasser. J'ai vu les démons chassés. Je me suis dit : "Voilà la solution, c'est de cela dont ils ont besoin mes frères, et mes sœurs et moi-même". J'ai été délivré moi-même plusieurs fois de plusieurs démons. Donc, je me disais, c'est cela, j'ai compris maintenant. Dieu m'avait donné le discernement des esprits. Je voyais des gens arriver, je les voyais liés et je leur disais : "Tu as des démons, viens, on va les chasser". Et on y allait et on les chassait. Et le démon partait. Seulement le problème, c'est que comme la vérité n'était pas entrée dans le cœur de ces personnes, et comme elles étaient dans l'ignorance quant à la Parole de Dieu, quant à leur position dans le Seigneur, elles se laissaient avoir comme des novices par Satan et ses démons. Ceux-ci revenaient quelques temps après en force, sept fois plus nombreux, pour remettre sur elles des liens dont elles étaient incapables de se libérer parce que la vérité n'était pas dans leur cœur.

 

            Donc, j'ai arrêté. Je me suis dit : "Je rends la situation de ces frères et sœurs pire qu'avant !" Maintenant la méthode que j'utilise systématiquement, c'est l'enseignement de la Parole. Et je prie en disant : "Seigneur, voilà, je vais leur présenter ce que Tu dis en ce qui concerne leur situation en Christ, leur position de Chrétien, ce que Tu dis que Tu as fait pour eux, ce que Tu dis que Tu as fait d'eux en Christ, des êtres nouveaux, la lumière du monde" C'est cela la vérité. Et quand cette vérité est exposée et qu'elle est reçue par un cœur honnête et bon, et quand on prie en même temps pour que l'intelligence spirituelle s'ouvre, ce que Paul faisait constamment pour les Ephésiens, les Colossiens, à ce moment-là, la vérité entre dans le cœur et on prend par la foi une pleine et entière délivrance, sur toute la puissance de l'ennemi.

 

            On doit chasser les démons seulement dans deux cas. Soit dans des situations extrêmes comme dans le cas du Gadarénien, complètement lié jusqu'au cou, qui n'était même pas chrétien, Il fallait qu'il entende, qu'il comprenne. Ou alors dans certaines situations où les démons se manifestent devant nous, comme ils se manifestaient devant Jésus dans la Synagogue. Si des démons se manifestent dans une certaine personne devant toi, tu peux être amené à les lier. Tu peux être amené à intervenir d'une manière autoritaire pour les calmer ou les chasser si besoin est, mais tout de suite après, il faut associer à cet acte que tu viens de faire un travail d'enseignement, un travail de présentation de la Parole, un travail de prière pour que cette personne ressorte équipée de la vérité. Sinon, elle va se trouver en situation trop difficile pour elle, et elle ne pourra pas résister aux attaques de Satan, et les démons vont revenir.

 

            Donc, il ne faut pas s'engager dans la délivrance comme je le faisais auparavant, il y a quinze ou vingt ans en disant, c'est cela la solution des problèmes des Chrétiens. Ce n'est pas la solution. Essayez vous verrez, j'ai essayé pendant des années, cela me semblait marcher et puis j'ai été découragé parce que je voyais que cela ne réglait rien du tout. La solution est celle que Jésus nous montre, enseigner la vérité, et la recevoir dans un cœur bien disposé et c'est la vérité qui affranchit. C'est la vérité qui libère. Il faut un travail d'enseignement de la Parole, et il faut un travail de prière pour que la vérité pénètre et quand la vérité a pénétré dans un cœur qui la reçoit et qui croit, à ce moment-là, elle a une puissance de vie et de libération qui ne permet pas à Satan de s'accrocher.

 

            Lisons dans l'épitre aux Galates, au chapitre 5 et au verset 1 : « C'est pour la liberté que Christ nous a affranchis (que ce soit de la cigarette, l'alcool, la drogue ou n'importe quoi, cela veut dire que tu as été libéré par Jésus). Demeurez donc fermes et ne vous laissez pas mettre à nouveau sous le joug de la servitude ». Dans Colossiens 2:15, Paul dit : « A la croix, il a dépouillé les dominations, et les autorités (les princes de ce monde de ténèbres), et les a livrés publiquement en spectacle ». Il les a dépouillés de toute leur autorité sur nous parce que nous avons été transférés en Christ, et « nous sommes en Christ, assis ensemble dans les lieux célestes » (Ephésiens 2:6),  au-dessus de toutes dominations, de toutes autorités, de toutes puissances qui se peuvent nommer.

 

            Satan, avec tous ses démons, a une grande puissance, et cette hiérarchie de ténèbres couvre la terre entière. Elle s'infiltre partout. Si vous prenez toute cette puissance-là, ajoutez toute la puissance humaine des chefs politiques, des chefs militaires, des chefs religieux, cela fait une puissance énorme, mais en Christ, nous sommes bien au-dessus, assis dans les lieux célestes en Christ. Toute autorité a été donnée à Jésus sur toute la puissance des ténèbres et Il nous l'a donnée.

            

            Si la vérité est dans ton cœur, tu as compris, et tu dis : "Seigneur, ta Parole est la vérité. Puisque c'est écrit, que mon intelligence spirituelle s'ouvre à cela, que cela entre au fond de mon coeur, je le prends pour moi et j'occupe ma position, j'exerce mon autorité en Christ sur ces puissances des ténèbres." c'est cela la solution du combat spirituel. Ce n'est surtout pas la délivrance systématique, qui consiste à dire : "Tiens, je vois que tu as des démons, allez viens, on va les chasser pour te délivrer."

 

            Ce n'est pas cela ! Si la Parole de Dieu n'est pas ancrée dans ton cœur, cela ne tiendra pas. Tandis que si la vérité est dans ton cœur, toi-même tu vas prendre ta position et tu vas prendre autorité, et tu seras tellement joyeux de voir que cela marche, que tu n'as pas besoin de courir derrière le "délivreur", spécialiste des délivrances, qui fait ses grandes séances publiques où il y a des centaines de démons qui grouillent, où il y a des démons qui sortent de tous les côtés, qui passent de l'un à l'autre, et cela hurle et cela crie ! Ce n'est pas cela la solution, pas du tout !

            

            Ce genre de manifestation, c'est une satisfaction pour l'ego de celui qui prêche. Il dit : "Ah ! la puissance de Dieu qui agit ! Oh tu aurais dû venir hier soir, ils étaient tous par terre, et puis cela bavait, cela hurlait, cela criait ! J'en ai vu des démons sortir, des centaines !" Et les pauvres gens sortent de là apparemment tout contents. Si la Parole de Dieu n'est pas ancrée dans leur cœur et si la vérité n'est pas là, pour les établir dans leur position en Christ, dans quelque temps, ce sera une pagaille monstre, des vies détruites, des séductions qui entrent, Satan qui revient sept fois plus fort ! Car il ne va pas attendre qu'il y ait le "délivreur" en place. Satan va attendre que les gens soient rentrés chez eux, qu'ils soient seuls, dans un moment difficile, une crise, une maladie, un chômage... Ils sont seuls, ils sont isolés, c'est alors que les démons arrivent, sept fois plus puissants. Les démons reviennent pour attaquer, et si la vérité n'est pas dans le cœur de ces pauvres Chrétiens, s'ils ne sont pas établis en Christ, s'ils ne connaissent pas leur position en Christ, comment pourront-ils résister ?

 

            Comment pourras-tu résister ? Tu ne peux pas. Tu vas te faire balayer et ta situation sera sept fois pire qu'avant. Et après ? Quelle va être la tendance naturelle de quelqu'un qui se trouve dans cette situation ? Il dira : "Ah oui, j'ai reçu une bonne délivrance, mais ils ne sont pas tous partis !" Et il cherche à nouveau un "délivreur" ou un pasteur. La plupart des pasteurs, dans beaucoup d'églises ne croient pas en la délivrance du tout, donc, cela règle le problème pour eux. Mais cela ne règle pas le problème des pauvres qui ont besoin de délivrance.

 

            Dans la plupart des églises, on enseigne qu'un Chrétien ne peut pas être lié, qu'il ne peut plus avoir affaire à des démons ou à des attaques de Satan Et cela met les Chrétiens dans une position épouvantable quand ils sont attaqués ou parfois même liés. Les pasteurs ne devraient pas dire : "Ne vous inquiétez pas Chrétiens, vous ne pouvez pas être liés, vous ne pouvez pas avoir d'influences démoniaques". Ils devraient dire au contraire : "Mais oui, vous pouvez être liés, si vous n'êtes pas sur vos gardes, si vous n'avez pas la Parole de Dieu, si vous ne résistez pas à Satan".

            

            Tout le Nouveau Testament enseigne que nous avons affaire à un combat spirituel, que le diable est un lion rugissant qui tourne autour des Chrétiens, cherchant qui il va dévorer ! Dans Ephésiens 4:26, Paul dit : « Que le soleil ne se couche pas sur votre colère, et ne donnez pas accès au diable ». Que veut dire : donner accès au diable ? Cela veut dire que le diable va venir lui-même parce qu'il a trouvé une porte d'entrée. Cela veut dire que les Chrétiens peuvent être soumis non seulement à des attaques ponctuelles de la part des démons et de Satan, mais aussi à des liens spirituels, à des introductions de démons dans leur vie, dans leur corps, dans leur être intérieur, ou dans leur être extérieur pour les détruire et les lier.

 

            Mais ces choses-là ne devraient pas arriver, et en tous cas les Chrétiens ne devraient pas rester dans de telles situations si l'enseignement de la Parole était bien donné. Au lieu de dire aux Chrétiens : "Vous n'avez pas de liens et vous ne pouvez pas en avoir", il faut dire : "Oui vous pouvez, mais le Seigneur donne la solution".

 

            La solution, c'est Sa parole, c'est l'œuvre de Christ, c'est ce qu'il a fait de toi en Lui, et si tu reçois cette Parole et tu la gardes dans ton cœur, cette puissance de vie et de vérité va te libérer et tu n'auras pas besoin de "délivreur" pour chasser tes démons, c'est la vérité qui va t'affranchir. La solution n'est pas dans les pratiques de délivrance semblables à celles que j'ai décrites tout à l'heure, la solution est d'enseigner la vérité, d'enseigner la Parole.

 

            Les véritables conducteurs seront là pour t'enseigner la Parole et pour prier pour toi et avec toi. Pour dire : "Seigneur, ouvre son intelligence pour qu'il comprenne." C'est la méthode de Paul, il n'arrêtait pas de dire aux Chrétiens : "Vous êtes dans un combat, vous avez affaire à des puissances, à des autorités, ce n'est pas contre la chair que vous devez lutter, mais contre ces puissances". Je reviens à Ephésiens 6:10 : « Fortifiez-vous dans le Seigneur, par sa force toute puissante. Revêtez-vous de toutes les armes de Dieu (dans quel but ?) afin de pouvoir tenir ferme contre les ruses du diable (les séductions, les mensonges). Car nous n'avons pas à lutter contre la chair et le sang, mais contre les dominations, contre les autorités, contre les princes de ce monde de ténèbres, contre les esprits méchants dans les lieux célestes ». Toute une hiérarchie d'esprits méchants et mauvais, du plus puissant au moins puissant, ils sont tous là bien organisés et tous ensemble nous attaquent et veulent nous détruire.

 

            Quand je me suis fortifié dans le Seigneur par sa force toute puissante, je vais pouvoir me revêtir « de toutes les armes de Dieu, afin de pouvoir résister dans le mauvais jour et tenir ferme après avoir tout surmonté ». Comme Jésus, qui a résisté au malin dans le désert. Sa seule arme était la Parole de Dieu.

 

            C'est un combat terrible ! Il faut résister, tout surmonter, et en plus quand vous avez tout surmonté, il faut tenir ferme, encore, et toujours. Il n'y a pas de repos, il ne faut pas lâcher les armes ! On est là, on est sur le champ de bataille jusqu'au retour du Seigneur. Nous sommes dans une position de victoire, si nous avons compris notre position dans les lieux célestes en Christ, si nous avons compris ce que nous sommes en Lui, si nous avons accepté tout ce que Dieu dit de nous.

 

            De nombreuses personnes sont remplies de pensées négatives sur elles-mêmes, de pensées mensongères. Il se peut que tu sois rempli de la pensée que tu es nul, que tu n'arriveras à rien, que tu as toujours été comme cela, qu'il n'y a rien à faire, c'est l'expérience qui l'a montré toutes ces années passées, la pensée que tu es voué à l'échec, etc. Satan a réussi à planter ces pensées mensongères en toi, mais si tu es Chrétien ce n'est pas ce que Dieu dit de toi.

 

            Que dit Jésus ? Que tu es la lumière du monde, que tu es le sel de la terre, que tu es assis dans les lieux célestes en Christ, que tu es héritier de Dieu, cohéritier de Christ, que tu as été libéré de la puissance de Satan etc. Et malheureusement, plusieurs Chrétiens vont aussitôt répliquer : "Oui, c'est écrit mais je ne le vois pas dans ma vie ! Alors, comme je ne le vois pas, je ne le crois pas." Mais le jour du jugement quand le Seigneur brandira sa Parole, il dira : "Qu'est-ce que tu as fait de ma Parole, comment as-tu vécu sur cette terre ? en vaincu ! Pourquoi n'as-tu pas cru ce que j'ai dit et ce que j'ai fait de toi, et en toi ? Pourquoi ? Tu aurais pu recevoir cette vérité, elle t'aurait d'abord affranchi et tu aurais pu la transmettre aux autres, tu aurais pu être un outil entre mes mains puissantes, au lieu de rester là dans la passivité, dans la paralysie spirituelle, dans toutes ces choses qui te bloquent. C'est parce que tu as l'esprit enténébré, rempli de mensonges et que tu crois à des choses qui ne sont pas vraies, des pensées que Satan a réussi à planter en toi. Au lieu d'accepter d'être la lumière du monde et le sel de la terre, Satan t'a envoyé cette pensée : "Tu es un nullard et tu n'as jamais rien réussi depuis le début de ta vie, alors n'essaie pas, attends le retour du Seigneur et reste tranquille dans ton coin." Et puis tu te dis à toi-même "Je ne m'en sors pas, je suis toujours malade, et il y a des problèmes partout dans ma vie, et les démons m'attaquent, et je ne peux plus rien faire..." Autant de paroles et de pensées négatives qui montrent que la Parole de Dieu, la vérité n'est pas en toi.

 

            Dans Ephésiens 4:17 : « Voici ce que je dis, et ce que je déclare dans le Seigneur, c'est que vous ne devez plus marcher comme les païens (il est donc possible que des Chrétiens marchent comme des païens), qui marchent selon la vanité de leurs pensées. Ils ont l'intelligence obscurcie, ils sont étrangers à la vie de Dieu – écoutez bien - à cause de l'ignorance qui est en eux, à cause de l'endurcissement de leur cœur ». Des Chrétiens peuvent être comme cela.

 

            Certains Chrétiens ne prennent pas la peine de recevoir cette Parole, de la lire, de la méditer, on ne leur a jamais enseigné quelle est leur position en Christ, et ce que Christ a fait d'eux à la Croix et après la Croix ; ils vivent constamment par des expériences, par ce qu'ils voient chez les autres. Certaines personnes me disent : "Mais tu vois bien, je ne vois pas cela dans l'église, je n'en vois nulle part des vainqueurs qui marchent dans la foi !" Et je réponds : "Mais toi, sois un vainqueur ! Tu peux l'être si tu crois ce que Jésus dit. Et ne commence pas à regarder autour de toi ! Quand Noé a regardé autour de lui, il n'en pas trouvé un seul vainqueur, quand Lot a regardé à Sodome, il n'en a pas trouvé un seul. Alors, s'ils avaient dit : "Parce que je n'en trouve pas un seul ce n'est pas possible de marcher fidèlement avec Dieu, faisons comme les autres", Noé ne serait pas monté dans l'Arche, et Lot aurait péri dans le désastre de Sodome et de Gomorrhe.

 

            Il ne faut pas qu'il en soit ainsi pour nous, mes frères et mes sœurs. Nous, nous ne devons pas avoir l'intelligence obscurcie comme les païens. Nous ne devons pas être étrangers à la vie de Dieu à cause de l'ignorance qui est en nous. Un Chrétien qui est dans l'ignorance, un Chrétien qui ne connaît pas sa position en Christ, est un Chrétien qui a l'intelligence obscurcie et qui a l'esprit embrumé par des pensées mensongères. Il est pieds et poings liés entre les mains de Satan. Il ne connaît pas la vérité, la vérité ne l'a pas affranchi.

 

            Tu as été libéré par Christ. Tu as été entièrement libéré de tous liens, de toute autorité de Satan sur ta vie ; tout ce qu'il te faut, c'est le savoir, le croire et garder dans ton cœur cette assurance que donne la Parole. Quand tu as dans le cœur cette assurance que donne la Parole, tu as la foi. La foi est une ferme assurance des choses qu'on espère, qui viennent de la Parole de Christ. Si tu reçois cette Parole dans un cœur ouvert, et si tu prends pour toi tout ce que Dieu dit de toi dans la Parole, tu vas voir la puissance de vie de cette Parole te remplir et te transformer complètement.

 

            Certains Chrétiens ont un complexe d'infériorité, et pensent qu'ils n'ont pas de valeur parce qu'ils sont en bas de l'échelle sociale. Ils se disent : "Oui, je vois ce qui est écrit dans la Parole, mais moi, je n'ai pas fait d'études, je n'ai pas voyagé dans le monde, je ne connais pas grand chose, je suis pauvre, je n'ai pas une grande famille, et je n'ai jamais eu l'occasion de manifester les capacités que Dieu m'a données. Autour de moi, il y a d'autres Chrétiens qui sont plus jeunes que moi, qui ont des diplômes, qui réussissent mieux que moi dans tout. Je sens que je suis en train de passer à côté de ce que Dieu aurait voulu pour ma vie".

 

            A de telles personnes, il faut répondre avec fermeté et amour : "Tu as cru des mensonges de Satan ! Si tu es dans le corps de Christ avec cette mentalité-là, ce genre de complexe d'infériorité, si tu gardes ces pensées mensongères, que tu as eues dans le monde où tu étais avant, ces mensonges vont contrôler ta vie et vont te maintenir dans les liens de l'ennemi. Il faut te dégager de tout cela ! Tu peux être puissamment utilisé par Dieu, même si tu es humainement le plus petit des manoeuvres, tout en bas de l'échelle sociale, sans éducation, ne sachant ni lire ni écrire, Vis-à-vis du monde, tu es une balayure, un rien du tout, tu n'as aucun diplôme, mais dans le corps de Christ, ni l'origine sociale, ni la noblesse, ni la richesse, ni les diplômes n'ont de valeur.

 

            Dieu peut se servir de l'origine sociale, de l'éducation, de l'instruction, comme il s'en est servi pour Paul, mais cela n'a aucune valeur spirituelle. Alors que si tu es rempli du Saint-Esprit, rempli de la vérité de la Parole, rempli de la connaissance d'en haut, tu vas être un instrument puissant entre les mains du Seigneur. Même si tu sais tout juste lire et compter, ce n'est pas une question de richesse, ni de diplômes.

 

            On reçoit des lettres de chers frères d'Afrique, d'Haïti, qui sont constamment en train de mendier, en disant : "Je suis un pauvre pécheur misérable, il me manque ci, il me manque ça, prenez pitié de moi, j'ai besoin de votre soutien, envoyez-moi de l'argent, des vêtements, des livres, des cassettes audio, des médicaments, parce que je ne m'en sors pas." Satan a réussi à planter toutes sortes de pensées mensongères pour les maintenir dans la captivité, pour les empêcher de voir ce qu'ils sont en Christ et de prendre leur héritage, pour les empêcher de voir combien Dieu veut et peut les bénir."

 

            Mais chez nous en Europe, il y a la même misère spirituelle, on a plus d'argent et plus de nourriture, mais sur le plan spirituel, combien de Chrétiens sont dans la servitude, parce qu'ils sont dans l'ignorance, parce qu'ils sont étrangers à la vie de Dieu, parce qu'ils ont l'intelligence obscurcie ! On ne leur sert pas la nourriture spirituelle qu'il leur faudrait. On ne leur parle que d'expériences de vin nouveau, de Pensacola, de Toronto, de renouveau, de prophètes revivalistes, de louange extatique, etc. Et on dit : "Vous savez j'étais dans une réunion où on a vu des manifestations extraordinaires. Ah ! la puissance de Dieu !" Mais ce n'est pas cela qui va nourrir l'être intérieur des Chrétiens ! Si on ne nourrit les Chrétiens qu'avec cela, avec des expériences, et des prédications où l'on raconte pendant une heure et demie ce qu'on a vu ailleurs, ce n'est pas suffisant pour avoir l'intelligence éclairée. Ce qui éclaire l'intelligence, ce n'est que la Parole du Seigneur. C'est cela la vérité. Vous connaîtrez la vérité, et la vérité vous affranchira.

            

            Prêchons la vérité, transmettons la vérité, parce que nous l'avons reçue et nous allons voir des libérations se passer, les pensées renouvelées. Et tous ces mensonges que l'ennemi a réussi à planter en nous ou qui proviennent encore de notre vie passée, le Seigneur veut qu'ils soient remplacés par Ses pensées à Lui, c'est-à-dire sa Parole parce que quand ces choses sont plantées dans nos cœurs, elles produisent la vie de Christ. A ce moment-là, nous avons la liberté de marcher en vainqueur sur cette terre par la foi en Jésus-Christ.

 

            Nous sommes dans un combat permanent. Dans ce combat, nous avons des armes toutes puissantes. Si vous lisez la liste des armes de l'armure dans Ephésiens 6, vous vous rendez compte que toutes ces armes sont pour le Chrétien qui ne marche pas dans une vie de compromis, mais qui marche dans l'intégrité, dans la vérité, dans la justice, dans la sainteté, dans le zèle. Il a reçu la vérité de la Parole, ce n'est pas le zèle légaliste pour courir aux réunions, pour participer aux campagnes d'évangélisation, pour distribuer des tracts, etc. Ce n'est pas le fait de faire cela qui me rend zélé pour Dieu, mais c'est le fait d'avoir reçu la vérité, d'avoir le cœur rempli de la vie de Jésus qui me donne le zèle, qui me donne la justice, la sainteté par la foi.

 

            Ce Chrétien est armé, il a reçu la Parole de Dieu, il a reçu la vérité comme ceinture, la foi, la justice, la cuirasse, tout cela c'est le résultat de la Parole de Dieu dans sa vie. Il a eu un bon enseignement, il a médité la Parole, il l'a acceptée. Vous pouvez avoir un bon enseignement, méditer la Parole et ne pas accepter la vérité. Il a accepté tout ce que Dieu dit, il l'a pris pour lui. Ces choses l'ont transformé, ces choses l'ont équipé d'une armure spirituelle et là dans cette position avec l'épée de l'Esprit qui est la Parole de Dieu, et avec toutes sortes de prières et de supplications, il résiste au malin, il combat, il tient ferme après avoir tout surmonté : voilà la position du vainqueur !

 

            Lisons ensemble dans Actes 5, au verset 1 : « Un homme nommé Ananias avec Saphira sa femme, vendit une propriété et retint une partie du prix, sa femme le sachant », Ananias et Saphira étaient des Chrétiens de l'Eglise primitive, ils avaient sans doute été baptisés d'eau et baptisés du Saint-Esprit. Après avoir cru, ils ont accepté le mensonge qui est l'arme numéro 1 de Satan, le père du mensonge. Ils ont menti en disant qu'ils ont vendu une propriété à un certain prix, alors qu'ils l'avaient vendue un peu plus cher. Le fait d'avoir pris ce mensonge en eux les a mis dans les ténèbres. Pierre ayant le discernement des esprits, a bien vu qu'il y avait devant lui quelqu'un dans les ténèbres. Il lui dit : « Ananias, pourquoi Satan a-t-il rempli ton cœur ? » A un Chrétien baptisé d'eau et du Saint-Esprit, Pierre dit : "Satan a rempli ton cœur" ! Certains diront que c'est une métaphore, que c'est allégorique, que c'est une manière de dire... mais c'est écrit ! Pierre lui a dit : "Satan a rempli ton cœur". Alors je ne discute pas de savoir si c'est Satan lui-même qui a rempli son cœur, ou Satan qui a rempli son cœur de mensonges qui viennent de lui, le résultat est le même : c'est qu'ils sont maintenant un jouet entre les mains de Satan.            

            

            Ils sont un instrument entre les mains de Satan dans l'Eglise primitive,. Si Dieu avait laissé ces personnes en vie, le mensonge se serait propagé dans l'Eglise. Comme alors la présence du Seigneur était évidente et quotidienne, Pierre lui dit : « Comment as-tu pu mettre en ton cœur un pareil dessein ? », une pareille pensée ? (un dessein, c'est une pensée). Satan a agi par le mensonge, il a suggéré cette pensée-là, et ils l'ont accueillie et ils ne se sont pas repentis. Mais je suis sûr que le Saint-Esprit a dû travailler en eux pour leur dire : "Attention, tu entres dans les ténèbres, tu entres dans un domaine qui n'est plus celui de Dieu, tu es en train de mentir à tes frères, à tes sœurs et à Dieu". Le Saint-Esprit a dû immédiatement agir. Et au lieu de se repentir immédiatement, ils sont restés endurcis dans leur position, ils n'ont pas écouté la voix du Saint-Esprit.

 

            Le Saint-Esprit a parlé à Pierre pour révéler la vérité, et tout mettre en lumière. Et Pierre dit : « Ce n'est pas à des hommes que tu as menti, mais à Dieu. Ananias en entendant ces paroles, tomba, et expira. Une grande crainte saisit tous les auditeurs. Les jeunes gens s'étant levés, l'enveloppèrent, l'emportèrent, et l'ensevelirent ». Les juifs enterrent leur mort le jour même. « Environ trois heures plus tard, sa femme entra, sans savoir ce qui était arrivé. Pierre lui adressa la parole : Dis moi, est-ce à tel prix que vous avez vendu le champ ? Oui, répondit-elle, c'est à ce prix-là (mensonge à nouveau). Comment vous êtes-vous accordés pour tenter l'Esprit du Seigneur ? Voici, ceux qui ont enseveli ton mari sont à la porte, et ils t'emporteront. Au même instant, elle tomba aux pieds de l'apôtre, et expira ».

 

            Nous voyons ici l'action du Saint-Esprit de vérité sur des Chrétiens qui remplissent leur cœur d'un mensonge de Satan. Je dis : "Seigneur, merci pour ta compassion et ta miséricorde pour nous aujourd'hui", parce qu'il y en aurait des Chrétiens qui expireraient comme cela, parce qu'ils vivent dans le mensonge, dans le compromis, qui est un mensonge, dans l'erreur acceptée volontairement et pas abandonnée. La compassion et la miséricorde de Dieu s'exercent souverainement, mais Dieu n'est pas obligé de la garder indéfiniment, cette miséricorde, cette compassion. Ici, son jugement s'est manifesté immédiatement.

 

            A mesure que la présence de Dieu devient de plus en plus forte dans nos vies, les jugements vont se faire aussi de plus en plus sévères et immédiats. Comme pour Moïse, cela a été immédiat. Il a fait une chose de travers, lui qui était l'homme le plus patient du monde. Il s'est fâché, et en un instant Dieu lui dit : "Moïse, tu vas mourir, tu ne rentreras pas dans le pays de la promesse". Il avait atteint une position spirituelle telle qu'il fallait que le jugement soit sévère. Et tout cela parce que la vérité n'est pas restée dans son cœur à ce moment-là. La vérité, c'était la Parole de Dieu qui lui avait dit : "Tu parleras au rocher". Voilà, la vérité de la Parole, il n'a pas gardé la vérité de la Parole dans son cœur. Il l'a remplacée par ses pensées à lui, et il en est mort. Il ne faut pas non plus entrer dans la crainte quotidienne qu'on ne va pas y arriver parce qu'on a affaire à un feu dévorant. On a affaire à un Dieu qui nous aime, mais on a affaire à un Dieu qui ne supporte pas qu'on reste volontairement dans le mensonge. C'était cela le problème numéro 1 d'Ananias et de Saphira : ils étaient restés volontairement dans le mensonge. Comment est-ce que je peux hériter de l'héritage de Christ si je veux rester volontairement dans le mensonge. Tu peux être envahi de pensées de mensonges, sans t'en rendre compte, mais aucun enfant de Dieu ne peut ignorer Sa Parole.

 

            Si vraiment, tu t'intéresses à la Parole du Seigneur, tu vas la sonder et à mesure que tu la sondes, et que tu la reçois, la vérité va te libérer. Tu n'as pas le droit de rester toute ta vie avec l'esprit embrumé de mensonges de l'ennemi ou de la chair. Tu as le devoir de recevoir la vérité de la Parole. Tu peux savoir que de l'autre côté, il y a un Dieu de vérité. Il fait tout pour que par son Esprit de vérité, par sa Parole de vérité, cette vérité te soit révélée si tu le désires, et si tu pries dans ce sens. Le Seigneur voit ta soif. S'il voit un cœur assoiffé de vérité qui dit : "Seigneur, révèle-moi ta vérité, remplis-moi de la vérité", alors l'action du Saint-Esprit va se faire dans ce sens dans ta vie : ton cœur va s'ouvrir, la vérité va entrer, tu vas comprendre et, ayant compris, tu vas croire et tu vas entrer dans des domaines nouveaux de victoire et de marche par la foi.

 

            Voilà le plan du Seigneur. Donc, si tu es dans un combat, et on est tous dans un combat, la seule arme qui te maintiendra, c'est l'amour de la vérité et l'action de la Parole du Dieu de vérité dans ta vie parce que tu l'as prise avec toi. Cette Parole va te changer, donc te revêtir de toutes les armes de la justice. Cette Parole va être entre tes mains une arme offensive puissante pour pouvoir écarter l'ennemi qui t'attaque. Tu es équipé toi-même parce que tu as reçu cette Parole. Cette Parole t'a transformé, cette Parole t'a équipé des armes de la justice, de la sainteté, de la foi. Cette Parole entre tes mains est une arme offensive puissante pour repousser l'ennemi par toutes sortes de prières et de supplications. Les armes offensives dont tu disposes, c'est la Parole du Seigneur, les prières et les supplications (Ephésiens 6).

 

            Quand vous priez, je vous encourage à dire : "Seigneur, ouvre mon intelligence pour que je comprenne ta Parole, parce que je veux la recevoir dans un cœur ouvert. Je veux qu'elle produise tous les fruits. Je veux que cet héritage qui est en Christ dans les lieux célestes, et dans lequel je suis, passe dans ma vie ici-bas. Je veux voir la liberté se manifester dans ma vie. Je veux voir la puissance du Saint-Esprit remplir ma vie. Je veux être un instrument entre tes mains. Je veux que cette puissance de vérité me libère, me change, me remplisse de toi, de ta justice. Et je veux que le temps qui me reste à vivre, je puisse non seulement continuer à m'équiper de cette vérité, mais je puisse être un transmetteur de vie et de vérité autour de moi." C'est cela que Dieu veut pour toi.

 

            Puisque c'est le désir de Dieu, si tu le veux aussi, ces deux volontés vont se rencontrer et cela va faire des merveilles. La vérité va t'affranchir parce que tu es enfant de Dieu et tu vas croire que la vérité t'a libéré. Pour toi, tu es déjà libre, ça y est, en Christ, c'est fait. Tu as autorité maintenant. Tu peux exercer cette volonté qui est au service de la foi. Tu peux te tourner vers cet ennemi pour lui dire : "Tu n'as plus aucune autorité sur moi, c'est terminé". Et ce n'est pas une technique verbale, c'est terminé parce que tu le sais dans ton cœur. La Parole de Dieu a produit la foi. Tu le sais et tu as cette autorité-là. Et même si le combat se prolonge et même si tu es encore dans des coups que tu reçois, tu sais que tu es dans une position de vainqueur en Christ. Si tu restes dans cette position-là, tes yeux le verront s'accomplir.

 

 

            Seigneur, je veux te bénir de tout mon cœur, parce que dans ces combats au milieu desquels nous sommes, tu ne nous as pas laissés sans armes, tu ne nous as pas laissés orphelins. Toi-même Seigneur, par ta présence, tu veux remplir nos cœurs, et nous remplir de ta vie et de ta lumière. Aussi, ma prière constante, c'est : ouvre notre intelligence spirituelle, illumine les yeux de notre cœur pour que nous sachions, que nous voyons, et que nous puissions apprendre de toi à nous dépouiller de cette vieille peau, et de ces pensées mauvaises qui viennent du monde et du passé et à nous revêtir de cette nature nouvelle créée dans une justice et une sainteté que produit la vérité. Seigneur, je veux le faire pour moi-même, et je te prie pour mes frères et sœurs, qu'ils puissent recevoir cette Parole et recevoir cet enseignement de toi, et pouvoir être capables de se dépouiller et de se renouveler dans l'esprit de leur intelligence et de se revêtir de cette nature nouvelle que tu nous as donnée. Que nous soyons tous des vainqueurs, Seigneur, pour ta gloire, au nom de Jésus. Amen.