C231  Source de Vie - http://www.sourcedevie.com


© SdV - Toute reproduction autorisée et même encouragée


mis le 02/03/2004
modifié le 22/04/2004


Ce texte est la mise par écrit d'un message donné oralement par Henri VIAUD-MURAT, message qui a été enregistré sur cassette audio. Afin de garder la spontanéité de ce qui a été donné, la mise par écrit a été faite en conservant l'intégralité de l'enregistrement oral, sauf quelques modifications mineures qui étaient nécessaires à la compréhension du texte écrit.



Jésus revient très bientôt pour enlever son Epouse

Prépare-toi, avant les jugements qui vont s'abattre sur le monde.



Le Seigneur m'a demandé de parler de son retour proche. Il doit vraiment être très proche. Certains peuvent dire : "Cela fait des années que l'on entend parler du retour du Seigneur, des siècles, deux mille ans, que l'on entend cela !" Sans parler des moqueurs qui nous disent : "Depuis que l'Eglise parle du retour de ton Seigneur, il y a longtemps qu'Il aurait dû revenir ! Ce n'est pas avant mille ans au moins". Certains chrétiens n'attendent même pas le retour du Seigneur. Dans certaines églises, on ne parle jamais du retour du Seigneur, on parle de "l'espérance, un jour, du retour en gloire de Jésus", mais c'est faible pour fortifier notre foi et pour nous préparer à Son retour. Si Jésus revient cinq minutes après la fin de cette réunion ou au cours de cette réunion, es-tu sûr de partir avec Lui ? J'espère que tu n'as pas envie de rester sur cette terre ! Nous devons ardemment désirer partir à la rencontre du Seigneur.

 

    

 

     Je reçois quelquefois des lettres qui me disent : "Vous dites que Jésus revient bientôt et qu'Il va descendre du ciel à notre rencontre, puis Il nous fera remonter vers Lui pour retourner encore au ciel. Mais pourquoi ne reste-Il pas là-haut ?" J'ai reçu une lettre de ce style : "Pourquoi ne reste-Il pas là-haut, pourquoi prend-Il toute cette peine de venir faire tout ce trajet ?" Quand on a des raisonnements humains, ce discours semble logique mais ce n'est pas du tout en accord avec la pensée du Seigneur. Jésus veut venir à la rencontre de son Epouse, Il veut l'accueillir et l'emmener avec Lui, c'est une grâce qu'Il lui fait. C'est une joie pour l'Epouse de savoir que l'Epoux va venir à sa rencontre, comme dans l'Ancien Testament Isaac dans les champs allait à la rencontre de sa fiancée qui arrivait sur un chameau. Nous, nous serons portés par les ailes du Saint-Esprit et les anges du Seigneur.

 

    

 

     Je commencerai par lire un verset du livre des Actes des apôtres, au chapitre 1. Jésus était en train de donner Ses dernières paroles avant de monter au ciel et Il demande aux apôtres d'attendre de recevoir la puissance du Saint-Esprit avant de commencer à évangéliser. Il leur dit, au verset 8 : « Vous recevrez une puissance, le Saint-Esprit survenant sur vous et vous serez mes témoins à Jérusalem d'abord, dans toute la Judée, la Samarie et jusqu'aux extrémités de la terre ». Jésus leur fait la promesse qu'ils vont recevoir le Saint-Esprit venant sur eux avec puissance, pour les remplir et faire d'eux des témoins. Le problème, ce n'est pas de témoigner ; il y a des chrétiens qui passent leur temps à dire : "Il faut que je témoigne." Mais es-tu rempli du Saint-Esprit pour témoigner selon ce que le Saint-Esprit te dit de faire ? Jésus a pris la peine de leur dire : "Ne bougez pas et ne faites rien tant que vous ne serez pas remplis du Saint-Esprit." Il voulait que le Saint-Esprit prenne la direction de leurs vies et de leurs témoignages et qu'ils collaborent par la foi à ce que le Saint-Esprit leur demanderait de faire. Quand le Seigneur nous parle dans sa Parole, le Saint-Esprit que nous avons reçu en nous, et qui est en nous, va nous expliquer, nous conduire dans les plans du Seigneur.

 

    

 

     « Après avoir dit cela, il fut élevé pendant qu'ils le regardaient » (verset 9). Dans un autre passage, il est dit qu'après sa résurrection, Il a contacté plus de cinq cents personnes à la fois. C'était sur la montagne des Oliviers. Imaginez plusieurs centaines de disciples sur cette montagne. Jésus leur donne Ses dernières paroles et devant tous, Il va commencer à monter. Il n'a pas disparu comme un éclair, ils L'ont vu monter. « Il fut élevé pendant qu'ils le regardaient et une nuée le déroba à leurs yeux ». Jésus a pris un certain temps pour monter : un nuage l'a caché et les disciples ne l'ont plus vu. Ils étaient là, bouche bée, c'était la première fois qu'ils voyaient cela ! Imaginez un peu, c'est très fort : le Seigneur est en train de leur parler, ensuite Il ne s'est pas volatilisé, Il n'a pas disparu tout d'un coup comme lorsqu'ils étaient dans leur maison avec les apôtres. Sous leurs yeux, Jésus est monté, puis une nuée L'a caché. Nous savons que nous allons monter dans les cieux, exactement comme Lui est monté, alors qu'Il nous attendra sur les nuées.

 

    

 

     « Il fut élevé pendant qu'ils le regardaient et une nuée le déroba à leurs yeux. Et comme ils avaient les regards fixés vers le ciel pendant qu'Il s'en allait, voici deux hommes vêtus de blanc leur apparurent et dirent : Hommes Galiléens, pourquoi vous arrêtez-vous à regarder au ciel ? Ce Jésus, qui a été enlevé au ciel du milieu de vous, viendra de la même manière que vous l'avez vu allant au ciel ». C'est une parole claire et certaine : Jésus, que les disciples ont vu monter majestueusement dans les cieux, sous leurs yeux, reviendra de la même manière. Il descendra à notre rencontre dans les nuées pour nous prendre avec Lui avant les grands jugements qui ont déjà commencé à s'abattre sur terre. Le temps de la colère de Dieu approche. Dieu est un Dieu d'amour et de justice puisqu'Il est amour, mais Il est un Dieu saint et le temps de sa patience arrive à la fin. Depuis deux mille ans, Il a envoyé son Fils, ensuite son Eglise. Les anges, les prophètes, nous tous, en tant que témoins de Jésus, nous avons reçu dans notre cœur ces paroles : le Seigneur Jésus va venir nous chercher et nous prendre avec Lui avant ces jugements terribles qui vont tomber sur la terre pour la détruire par le feu. Croyez-vous que Jésus va laisser son Epouse au milieu de ces cataclysmes qui vont s'abattre ?

 

    

 

     Ces cataclysmes ne sont pas des persécutions. Parce que nous vivons dans la sanctification et la sainteté, nous avons déjà connues les persécutions. Le Seigneur te dit : Si tu veux vivre saintement, tu seras persécuté. « Tous ceux qui veulent vivre pieusement en Jésus-Christ seront persécutés » (2Timothée 3:12). Nous pouvons remercier le Seigneur que dans notre pays ce n'est pas comme dans certains pays où l'on met à mort les chrétiens, on les torture, on les emprisonne, on les prive de leurs enfants, etc. Cela s'est passé de tout temps, cela se passera peut-être encore chez nous mais pour l'instant, nous pouvons encore respirer, même s'il y a des moqueries et des persécutions.

 

    

 

     Les jugements de Dieu viennent parce que la terre s'est écartée complètement du Seigneur. La patience de Dieu est arrivée au bout. Il y a maintenant un jugement qui vient, qui est décrit dans l'Apocalypse et dans d'autres passages. Le Seigneur veut enlever son Epouse pour l'avoir avec Lui et lui éviter ces jugements. L'Epouse n'est pas destinée au jugement, elle est destinée à être unie pour toujours avec le Seigneur dans les cieux, à passer par les noces de l'Agneau et à rester avec son Seigneur pour l'éternité. Le Seigneur veut ôter de cette terre son Epouse qui l'attend, avant l'arrivée des grands jugements de la fin, comme Il a retiré Noé et Lot des jugements par l'eau et par le feu.

 

    

 

     Dans 1 Thessaloniciens, au chapitre 4 et aux versets 9 à 12, Paul dit : « Pour ce qui est de l'amour fraternel, vous n'avez pas besoin qu'on vous en écrive ; car vous avez vous-mêmes appris de Dieu à vous aimer les uns les autres, et c'est aussi ce que vous faites envers tous les frères de la Macédoine entière. Mais nous vous exhortons, frères, à toujours plus abonder dans cet amour, et à mettre votre honneur à vivre tranquilles (nous sommes appelés à vivre tranquilles, dans la paix), à vous occuper de vos propres affaires et à travailler de vos mains, comme nous vous l'avons recommandé, en sorte que vous vous conduisiez honnêtement envers ceux du dehors et que vous n'ayez besoin de personne ». Au sens spirituel, nous avons besoin les uns des autres, mais ici, Paul parle de besoins matériels et financiers. Pratiquement, il leur dit : "Vous devez travailler de vos mains, vivre tranquillement, honnêtement. Vous ne devez avoir besoin de personne". Les chrétiens "pique-assiette" qui passent leur temps à soutirer les finances des autres, sous prétexte de charité chrétienne, cela ne doit pas exister dans l'Eglise de Jésus-Christ. Il faut les reprendre sévèrement et leur dire : "Ce que tu fais là n'est pas normal". Si un chrétien est en train de mourir de faim, je veux l'aider bien-sûr. Cela arrive, il y a des chrétiens qui meurent de faim. Dans notre pays, il peut arriver que des chrétiens soient vraiment dans la difficulté. Ma femme et moi l'avons été pendant des semaines et des mois. Un jour nous avions de quoi manger, et le lendemain il n'y avait rien. Cela a duré pendant des semaines et des semaines sans que nous ne disions rien à personne. Dieu a pourvu tous les jours et nous n'avons manqué ni de nourriture, ni de vêtement. Le Seigneur a été fidèle. Mais il y a des chrétiens qui, sous prétexte qu'ils sont dans le besoin, viennent toujours chez les autres au moment du repas et ensuite demandent de l'argent. Ce sont des choses qui ne doivent pas exister dans l'Eglise du Seigneur. Il faut que nous, chrétiens, nous puissions prendre ces frères et soeurs à part, leur parler avec amour et leur dire : "Il y a sûrement un problème entre toi et Dieu, cela ne peut pas continuer comme ça".

 

    

 

     Dans 1 Thessaloniciens, au chapitre 4 et au verset 12, Paul exhorte les frères et les soeurs à vivre tranquilles, à travailler de leurs mains, puis au verset 16 il dit que la dernière trompette va annoncer l'enlèvement, alors que ces frères et sœurs seront en train de travailler. Pour moi, cela montre que le retour de Jésus va être dans un contexte où nous chrétiens, nous serons en train de poursuivre nos activités de tous les jours. Nous sommes prêts à partir, mais nous continuons à nous occuper de nos activités journalières. Nous allons poursuivre nos affaires tranquillement et la dernière trompette va nous prendre en train de travailler. Nous n'allons pas tout arrêter, comme cela est arrivé dans le cas d'une secte qui disait : "Jésus revient, tout le monde doit vendre ses biens". Ils sont tous allés à Jérusalem, ou sur une montagne des environs, et ils ont attendu... Il ne s'est rien passé et ils ont tout perdu ! Ce n'est pas ce que le Seigneur dit. Le Seigneur nous dit de continuer à travailler.

 

    

 

     « Nous ne voulons pas frères que vous soyez dans l'ignorance au sujet de ceux qui dorment. (Ceux qui dorment, sont ceux qui sont morts, bien sûr), afin que vous ne vous affligiez pas comme les autres qui n'ont pas d'espérance ». Il y a quelques jours, nous étions chez une sœur que nous voyons régulièrement. Elle était joyeuse et nous dit : "Il y a deux jours ma mère est morte". Cela m'a un peu surpris de la voir ainsi car elle ne me semblait pas du tout être dans l'état de quelqu'un qui venait de perdre sa mère. En fait, elle réagissait de manière spirituelle. Elle souffrait dans son cœur (nous l'avons bien vu par la suite), mais elle avait l'assurance que sa mère était sauvée. Elle en avait eu la confirmation de la part du Seigneur (cela s'était passé avant que la maman meure, et puis ensuite dans la prière). Le Seigneur lui avait révélé qu'elle n'avait pas à se faire de souci, qu'Il avait repris sa maman. Elle avait la joie du Saint-Esprit qui remplissait son cœur. Elle nous disait même : "Cela ne me paraît pas normal de réagir comme cela car je suis vraiment dans la paix alors que ceux qui m'entourent s'attendaient à me voir éplorée. J'ai la tristesse d'avoir perdu ma mère parce que je l'aimais beaucoup, mais j'ai la joie dans mon cœur de savoir qu'elle est auprès du Seigneur, qu'elle est bien mieux que nous ici sur la terre". C'est formidable de pouvoir réagir comme cela spirituellement ! C'est le Saint-Esprit qui le fait dans nos vies. Dans ce passage, c'est exactement ce que dit Paul : « Ne vous affligez pas ». Il ne dit pas : "Ne vous affligez pas du tout". Il dit : « Ne vous affligez pas comme les autres », ceux de ce monde qui voient la mort comme un épouvantail et qui ne peuvent pas supporter l'idée de voir la mort en face. Quand ils voient la mort en face, ils ont une peur panique et se lamentent puisqu'ils ne vont plus jamais revoir la personne décédée (c'est le cas bien souvent puisqu'ils ne sont pas dans le Seigneur). « Ne vous affligez pas comme les autres qui n'ont pas d'espérance, car si nous croyons que Jésus est mort et qu'il est ressuscité, croyons aussi que Dieu ramènera par Jésus et avec lui ceux qui sont morts ». Le contexte montre bien que Dieu ne va pas ramener tous les morts. Il va ramener les morts en Christ qui étaient des chrétiens nés de nouveau. Si Jésus était revenu alors qu'ils étaient encore vivants, ils auraient été enlevés à sa rencontre. Ils sont passés par la mort avant le retour du Seigneur, mais ils auraient été prêts à monter au ciel si Jésus était revenu de leur vivant.

 

    

 

     Les chrétiens nés de nouveau, décédés, vont ressusciter et vont revenir avec Lui lorsque le temps du retour du Seigneur sera décrété par le Père. Il est dit, je le répète : « Si nous croyons que Jésus est mort et ressuscité croyons que Dieu ramènera par Jésus et avec lui ceux qui sont morts ». Pourquoi Dieu va-t-il les ramener ? Il va les ramener parce qu'Il veut que les Siens soient toujours avec Lui, c'est la première raison. Ensuite quand le Seigneur est venu sur cette terre il y a deux mille ans, Il a annoncé (et les anges l'ont confirmé) qu'Il reviendrait chercher les Siens. Il l'a dit dans l'Evangile de Jean au chapitre 14 et au verset 3 : « Je reviendrai et je vous prendrai avec moi ».

 

    

 

     Ceux qui sont morts et qui étaient en Christ, qui étaient destinés à l'enlèvement, restent toujours avec Jésus et l'accompagnent partout ; ils vont revenir avec Lui pour reprendre leurs corps ressuscités glorifiés et partir avec nous, les vivants, à la rencontre du Seigneur, partir pour les noces de l'Agneau. Ensuite, à la fin des sept ans de tribulations, nous redescendrons tous avec Lui "avec ses saints", comme il est dit dans l'Apocalypse, pour régner avec Lui pendant mille ans sur la terre en attendant le renouvellement de toute chose : le nouveau ciel, la nouvelle terre et la Jérusalem céleste qui va descendre sur la nouvelle terre.

 

    

 

     Au moment de l'enlèvement, nous allons partir avec ceux qui sont morts en Christ tandis que Jésus reste dans les nuées attendant son Epouse, et il faut que son Epouse soit complète. Les esprits des personnes mortes chrétiennes qui étaient prêtes vont un instant laisser Jésus dans les nuées et redescendre sur la terre pour récupérer leurs corps ressuscités et partir avec nous à Sa rencontre. L'Epouse est enfin reconstituée, c'est formidable!

 

    

 

     Paul dit au verset 15 : « Voici en effet ce que nous vous déclarons d'après la Parole du Seigneur, nous les vivants.. » Quand Paul parle de : « nous les vivants », il parle de "nous" les chrétiens qui sommes prêts pour l'enlèvement puisque "nous" ce n'est pas l'ensemble de l'Eglise. Il faut que je le répète et que je le dise clairement : il y a des doctrines fausses qui circulent dans l'Eglise et qui disent qu'à partir du moment où tu as accepté Christ dans ta vie, automatiquement tu vas être enlevé parce que tu fais partie de l'Eglise. C'est faux, ce n'est pas ce que dit la Parole de Dieu. La Parole de Dieu dit que pour être enlevé, il faut avoir accepté Christ comme son Sauveur et Seigneur, il faut être prêt au moment de l'enlèvement, il faut être passé par le baptême d'eau, le baptême de l'Esprit, il faut être en règle avec le Seigneur au moment où tu vas partir. Peux-tu imaginer que Jésus va prendre une Epouse avec certains chrétiens qui vivent dans l'adultère, d'autres dans le péché jusqu'au cou ? Cela arrive qu'un chrétien chute. Cela peut nous arriver de chuter mais si nous chutons nous devons, parce que nous aimons le Seigneur, être sensibles à la voix du Saint-Esprit qui nous dit : "Attention, tu viens de faire une chose qui déplaît au Seigneur, tu es entré dans les ténèbres, demande pardon immédiatement". Si je demande pardon, le sang de Jésus me lave et je suis restauré dans ma communion avec Dieu. Je suis prêt à repartir pour tout ce que le Seigneur me demande de faire, tout ce qui est venu à la lumière. Ce n'est pas une question de perfection totale atteinte, c'est une question d'être en communion avec Dieu et de n'avoir rien négligé de ce que Dieu m'a demandé de faire au moment où Il revient.

 

    

 

     Au moment où la dernière trompette va retentir, les chrétiens qui ont vraiment fait une expérience de nouvelle naissance, mais qui ont chuté dans le péché et continuent à vivre et pratiquer le péché, ne partiront pas à la rencontre du Seigneur. C'est clair et net ! Je ne dis pas qu'ils vont perdre leur salut, je dis simplement qu'ils ne seront pas enlevés. Ils vont connaître la période des tribulations, et s'ils restent fidèles, ils vont être mis à mort. L'Antichrist va les torturer et les mettre à mort pendant la période qui va suivre. Ils auront encore une chance de s'en sortir en restant fidèles au Seigneur.

 

    

 

     Reprenons le verset 15 : « Ce que nous vous déclarons d'après la Parole du Seigneur, c'est que nous les vivants restés pour l'avènement du Seigneur, nous ne devancerons pas ceux qui sont morts car le Seigneur Jésus lui-même à un signal donné, à la voix d'un archange et au son de la trompette de Dieu (là, je suis persuadé qu'il ne s'agit pas de la dernière trompette de l'Apocalypse, car les trompettes de l'Apocalypse sont pour le temps du jugement, c'est la trompette de l'ange qui rassemble les élus, c'est la trompette qui sonne pour rassembler les élus du Seigneur) descendra du ciel et les morts en Christ (qui l'accompagnaient dans sa descente) ressusciteront premièrement ». Les tombeaux vont s'ouvrir, je ne sais pas exactement comment cela va se passer matériellement mais le Seigneur va récupérer par sa puissance les corps de tous ceux qui ont été dispersés dans la mer, ou dans le feu, puisqu'Il peut recréer à partir du néant. Il va reconstituer ces corps, comme on voit la résurrection des ossements desséchés dans la vallée décrite dans Ezéchiel 37. Par sa puissance, le Seigneur va prendre ces corps qui étaient pourris et corrompus et va les faire revenir à la vie. Mais ils n'auront pas le corps terrestre qu'ils avaient de leur vivant, ils auront un corps nouveau comme le corps glorifié du Seigneur Jésus. Les esprits des corps morts enterrés, vont redescendre avec Jésus et revêtir, par la puissance de Dieu, un corps nouveau, entièrement nouveau. Dieu ne va pas reprendre les éléments anciens pour les rapiécer et faire un corps qui garderait quelque chose du passé. Il va les transformer exactement comme nous avons été transformés par la nouvelle naissance, c'est une recréation. Il va recréer un corps nouveau à partir peut-être des éléments anciens, mais cela va être transformé par sa vie en quelque chose d'immortel. Les corps qui vont ressusciter à ce moment-là seront des corps glorifiés à l'image du corps de Jésus. Jésus n'est pas un esprit désincarné. Actuellement Il a un corps, des os, une chair, mais ce n'est pas un corps, des os, une chair qui sont semblables au corps qu'Il avait avant sa mort. A la résurrection, Il a reçu un corps glorifié. La mort n'a plus de pouvoir sur Lui, c'est terminé. Il est ressuscité dans un corps nouveau et c'est un corps similaire que nous allons recevoir quand le Seigneur va revenir. Un corps de chair et d'os, mais de chair et d'os qui reçoivent la vie éternelle et sur lesquel la mort n'a plus de pouvoir.

 

    

 

     Il dit donc que ces morts-là vont ressusciter les premiers. Cela va faire une foule immense dans la terre entière ! Au verset 17, il est dit : « Ensuite nous, les vivants, qui serons restés (qui serons prêts au moment de la dernière trompette et du retour du Seigneur), nous serons tous ensemble enlevés avec eux sur les nuées à la rencontre du Seigneur dans les airs et ainsi nous serons toujours avec le Seigneur. Consolez-vous donc les uns les autres par ces paroles ! »

 

    

 

     Les morts ont reçu ce corps glorifié qui leur permet d'entrer dans la présence du Seigneur et dans le ciel. De la même manière, il faut que pour nous, les vivants, qui serons sur cette terre au moment de l'enlèvement (il faut le croire et être prêts pour cela), notre corps subisse aussi une transformation parce que nous ne pourrons pas monter avec le corps que nous avons actuellement. La chair et le sang ne peuvent pas hériter du royaume de Dieu, il faut qu'il y aît un changement. Dans 1 Corinthiens, au chapitre 15, au verset 50, il est dit : « Ce que je dis, frères, c'est que la chair et le sang ne peuvent hériter le royaume de Dieu (Il vient de parler de la résurrection de Christ), et que la corruption n'hérite pas l'incorruptibilité ». Donc lorsque nous sommes nés de nouveau, le Seigneur nous a donné un esprit nouveau, mais le corps lui, est encore le corps ancien, c'est ce corps qui est soumis à la corruption et à la mort. Si Jésus revient après la date de la mort fixée par le Seigneur pour une personne, elle devra passer par la mort et si elle est en Christ, elle sera parmi les premiers à ressusciter. Mais nous les vivants, nous ne pourrons pas remonter dans la présence du Seigneur avec ce corps naturel car il est soumis à la corruption.

 

    

 

     Continuons la lecture dans 1 Corinthiens 15, au verset 51 « Voici je vous dis un mystère, nous ne mourrons pas tous, mais tous nous serons changés en un instant en un clin d'œil à la dernière trompette ». (Cette fameuse trompette, dont nous parlions tout à l'heure, va sonner pour rassembler les élus), les morts ressusciteront incorruptibles (les « morts en Christ »), et nous, nous serons changés. Car il faut que ce corps corruptible revête l'incorruptibilité et que ce corps mortel revête l'immortalité. Lorsque ce corps corruptible aura revêtu l'incorruptibilité et que ce corps mortel aura revêtu l'immortalité, alors s'accomplira la parole qui est écrite : La mort a été engloutie dans la victoire ». Au verset 58, Paul finit en disant : « Ainsi mes frères bien-aimés, soyez fermes, inébranlables, travaillant de mieux en mieux à l'œuvre du Seigneur, sachant que votre travail ne sera pas vain dans le Seigneur ». Vous voyez que cette transformation va être instantanée comme une résurrection vivante : nous serons changés en un clin d'œil. Juste avant cela, nos frères et nos sœurs morts en Christ, seront ressuscités, ils auront un corps ressuscité et avec eux nous allons monter tous ensemble à la rencontre du Seigneur dans les airs. Il ne nous dit pas comment cela va se passer, mais il est sûr qu'il va falloir que tous ces corps ressuscités dans la terre entière se rassemblent pour monter à la rencontre du Seigneur de toutes parts, de toute la terre. Les corps ressuscités et les corps changés en un instant vont se réunir et monter à la rencontre du Seigneur.

 

    

 

     Récemment, un frère ancien dans le Seigneur me disait qu'il avait eu une vision et il m'en a fait part en privé. Ce n'est pas la Parole de Dieu, c'est une vision et je pense qu'elle est du Seigneur. Il a vécu le moment de l'enlèvement en vision. Il y participait bien sûr et il m'a dit : "J'ai vu comme un tableau qui se présentait sous mes yeux et qui défilait. J'ai vu la ville de Jérusalem m'apparaître, le Mont des Oliviers, et toute la ville. Le temple était construit. Tout à coup j'ai vu le ciel noircir. C'est le temps de l'enlèvement de l'Eglise, le temps qui allait annoncer le temps du jugement de l'Eglise. Ensuite j'ai vu des lumières arriver de toutes parts et se rassembler à Jérusalem à l'endroit même où le Seigneur était monté. Se rassemblaient là des millions de lumières qui venaient de la terre entière. Puis j'ai vu le corps de Christ se former sous mes yeux et monter à la rencontre du Seigneur à partir de Jérusalem". Cet homme a eu cette vision, ce n'est pas dans la Bible, donc ce n'est pas un enseignement que l'on doit donner comme venant du Seigneur mais en tout cas il est possible que cela se passe ainsi. L'essentiel, c'est de savoir que le Seigneur vient chercher ceux qui sont prêts. Il seront changés en un instant et ils partiront, comme dit la Bible, vers le Seigneur, à sa rencontre dans les nuées. Et quel endroit merveilleux que Jérusalem pour l'enlèvement ! Le lieu où le Seigneur Lui-même est parti devant ses disciples qui Le regardaient monter ! De toutes façons, quel que soit l'endroit, ce sera merveilleux ! Il faut donc être prêt et ceux qui ne le sont pas ne partiront pas.

 

    

 

     Je ne sais pas pourquoi le Seigneur m'a demandé de parler de cela ce soir. C'est sans doute pour exhorter certains parmi vous à se préparer, à être prêts dès ce soir. Il suffit de quelque chose qui se passe dans votre cœur et qui vous convainc par le Saint-Esprit que les temps sont là. Nous ne connaissons ni le jour ni l'heure du temps que le Père a fixé, Jésus l'a dit. Mais le Seigneur a dit Lui-même aux pharisiens dans Matthieu 16 : 3 « Le soir, vous dites : Il fera beau car le ciel est rouge ; et le matin : Il y aura de l'orage aujourd'hui, car le ciel est d'un rouge sombre. Hypocrites! Vous savez discerner l'aspect du ciel, et vous ne pouvez discerner les signes des temps! ». Si le Seigneur dit cela aux pharisiens, à combien plus forte raison nous, ses enfants, devons discerner les signes qui se passent sous nos yeux, qui nous montrent que nous sommes dans les temps du retour du Seigneur. Ce n'est plus une question de dizaines d'années, c'est peut-être une question de mois, de jours ou de secondes ! (message donné le 19 mars 1999)

 

    

 

     Dans mon cœur, je suis persuadé par la Parole du Seigneur et par le Saint-Esprit que le Seigneur peut revenir à n'importe quel moment parce que tous les signes qu'Il a annoncés dans sa Parole sont réalisés ou sont en train de se réaliser sous nos yeux. Je ne vais pas en parler maintenant, ce serait trop long, mais il y a environ quarante signes, que j'ai recensés dans la Bible, de l'Ancien Testament à l'Apocalypse, qui nous parlent de la fin des temps, du jugement, des temps où le Seigneur va revenir pour chercher son Eglise. (Note de Source de Vie : voir messages C234 à C237 avril 1999)

 

    

 

     Ce sont les temps que nous vivons, car si nous analysons ces signes, nous voyons clairement qu'ils concernent tous la fin des temps et tous ces signes annoncés sont réalisés. L'augmentation de la connaissance, le retour d'Israël, la récupération de Jérusalem par les Juifs, toute une série de signes qui sont présentés en particulier dans deux chapitres que nous allons parcourir rapidement dans Matthieu et dans Luc. Ces signes-là nous montrent que nous sommes dans les temps de la fin. Et si le Seigneur nous montre que nous sommes dans les temps de la fin, il faut que nous soyons prêts ! Ne disons pas : "J'ai patienté jusqu'à maintenant, je peux attendre demain pour me préparer". Certains chrétiens auront dit cela la veille du retour du Seigneur et ils ne seront pas enlevés ! Comme tu ne sais pas quel est le jour ni l'heure, tu dois être prêt aujourd'hui ! Si Jésus vient cette nuit, es-tu prêt ? Je ne dis pas cela pour effrayer émotionnellement et faire prendre des engagements émotionnels qui ne tiennent pas, mais c'est pour montrer que l'on doit avoir dans le cœur une conviction. Chacun doit être convaincu qu'il va être enlevé parce qu'il a reçu toute la grâce de Dieu pour être éclairé et pour s'y préparer.

 

    

 

     Si Dieu nous demande de nous préparer, nous devons le faire. Ce n'est pas Dieu qui va nous préparer Lui-même de force en disant : "Tu es mon enfant, tu n'as rien à faire, continue à vivre ta vie de compromis, de péchés, continue à marcher dans la chair, ne t'inquiète pas, Je vais m'en occuper et Je t'enlèverai au moment venu". Cela ne va pas se passer comme cela. Le Seigneur nous dit : "Si tu le veux, tu peux écouter ma voix, et en un instant changer complètement, pour me donner ton cœur entièrement et marcher avec un cœur intègre, honnête et bon, entièrement pour moi, en acceptant tout ce que Je vais te demander de faire sans tarder". Vous ne pensez pas que le cœur du Seigneur saigne à la pensée que tant de chrétiens vivent dans l'insouciance et vont rater l'enlèvement (Il voit tout d'avance), alors que le désir de son cœur aurait été (le Seigneur le dit Lui-même) que tous les hommes soient sauvés et parviennent à la connaissance de la vérité ? Bien peu arrivent à la connaissance de la vérité et au salut. Ce n'est pas la faute du Seigneur, Il a tout fait pour cela. Y a-t-il une chose que le Seigneur n'ait pas faite pour que les hommes puissent hériter du salut ? N'a-t-Il pas fait tout ce qu'Il avait à faire en envoyant Jésus à la Croix, en permettant que son sang soit versé pour que nous soyons pardonnés et que nous puissions naître de nouveau par la foi en Jésus ? Le Seigneur a tout fait, Il ne pouvait pas faire plus ! Il a prévenu les hommes, Il a envoyé son Esprit, Il parle maintenant par sa Parole, par son Esprit, Il prévient les hommes dans la terre entière. Je ne suis pas le seul à avertir. Sur la terre entière, le Seigneur parle. Il y a ceux qui écoutent en disant : "Parle toujours", d'autres : "Oui, j'y penserai un jour", ou : "Cela me touche mais il y a ça et ça à faire. J'ai des projets, Seigneur, ils sont importants tu sais, je n'ai pas vraiment le temps…" La trompette va sonner, ils ne seront pas enlevés et ils vont rester.

 

    

 

     Et ce grand réveil qu'on a tant annoncé, ce grand réveil dont on parle (La France pour Christ, le monde pour Christ), ne se passera pas avant le retour du Seigneur. Je vais vous dire quand va se passer le grand réveil mondial. Le grand réveil mondial, le plus grand réveil de tous les temps va se passer après l'enlèvement de l'Epouse quand tous les millions de chrétiens tièdes, qui n'auront pas été enlevés, auront vu que l'Epouse est partie et que leur voisin aussi. "C'était un homme ou une femme intègre, oui il marchait avec Dieu, il témoignait tout le temps, il était un peu casse-pied mais il n'est plus là ! Où est-il parti ? Il nous avait dit qu'il partirait un jour, et maintenant on ne le voit plus ! Est-ce que ce ne serait pas l'enlèvement ?". Les maris, les épouses inconvertis qui ont résisté jusqu'au bout ne sont pas enlevés. Le matin ils se réveillent et leur conjoint n'est plus là, à côté ! "Il n'a pas l'habitude de se lever si tôt, il est parti pour toujours !". Pour ceux qui vont rester à ce moment-là, ce sera un grand réveil mondial. Ils vont se réveiller en disant : "Maintenant nous savons qu'il y en a pour peu de temps, nous savons qu'il nous reste sept années". Ils vont compter ces sept années à partir de ce moment-là. Nous ne connaissons ni le jour ni l'heure de l'enlèvement, mais eux vont pouvoir compter. Cela va être long ! D'ailleurs ils ne tiendront pas sept ans puisque les chrétiens seront persécutés pendant trois ans et demi et les Juifs pendant les trois ans et demi qui suivront.

 

    

 

     Les chrétiens qui seront restés auront la Parole de Dieu. La Bible sera toujours là et le Saint-Esprit va encore leur parler. Le Saint-Esprit ne sera plus là comme Il l'est à l'heure actuelle. Ce sera un peu comme dans l'Ancien Testament où le Saint-Esprit agit d'une manière très limitée, ponctuelle et occasionnelle. Mais la Parole de Dieu va toujours montrer à ces chrétiens que ces sept ans de tribulations sont là. Le livre de l'Apocalypse sera là pour les guider, pour leur montrer qu'ils en ont pour trois ans et demi, au plus, à fuir dans les cavernes et les collines pour éviter la persécution de l'Antichrist qui va leur dire : "Maintenant tu acceptes la marque de la bête. Si tu veux vendre ou acheter, tu dois avoir cette marque, c'est par amour pour toi que je te le dis". L'Antichrist dira : "C'est par amour que je vous le dis, c'est pour votre bien. Vous allez voir, ce sera mieux pour vous, tout va être réglé par le grand gouvernement qui va s'occuper de vous dans les moindres détails, on va vous donner du travail, on va vous donner de l'argent, vous aurez tout en abondance et pour faciliter les transactions prenez cette petite marque-là, ce n'est rien du tout . Si vous refusez ce que je vous dis, vous êtes des opposants, des nocifs, des nuisibles et nous serons obligés de vous mettre à l'écart. Vous voyez tous ces millions de personnes qui sont parties, ce sont les extra terrestres qui les ont enlevés parce qu'ils étaient les plus nuisibles, maintenant nous sommes libres de mettre en place notre gouvernement de paix et de prospérité". Ce sont ces genres d'arguments que l'Antichrist va donner. Et les millions de personnes enlevées, qui vont disparaître de la terre en un instant seront vite oubliés, parce que toutes sortes d'explications seront données, plus ou moins farfelues, mais cela sera bien accepté, puisque les chrétiens qui resteront seront ceux qui étaient tièdes ou qui étaient séduits. Mais le réveil va se faire à ce moment-là et le Seigneur va leur montrer : "Si tu veux t'en sortir, si tu ne veux pas aller à la perdition, tu dois refuser cette marque". L'Apocalypse dit que tous ceux qui vont l'accepter sur la main ou sur le front seront perdus. Il y a une grande séduction. Vous croyez qu'ils vont arriver, au début, en disant : « Prends cette marque ou je te tue" ? Non, ce sera une séduction, on va leur montrer tous les avantages de la marque. Ceux qui ne sont pas éclairés par la Parole vont être séduits et vont l'accepter en se disant : "Quel mal y a-t-il, mais quel mal ?".

 

    

 

     Certaines grandes familles royales commencent déjà à implanter des puces sous la peau de leurs enfants pour raison de sécurité. Si les enfants sont enlevés, on peut les suivre à la trace. C'est simple, on prend une seringue, on injecte une petite puce plus petite qu'un grain de riz sous la peau. Cette puce contient toutes les informations électroniques et un émetteur-récepteur qui peut être contrôlé à distance. Cela existe pour les animaux. On le fait pour récupérer les chiens perdus ou les enfants des cours royales qui risquent d'être enlevés. Tous les gens qui seront sur la terre rentreront dans ce système de gré ou de force. Les chrétiens qui vont rester, qui se seront réveillés mais trop tard, vont devoir refuser la marque et ils seront tous mis à mort, tous sans exception. Il ne faut pas croire que l'Antichrist va venir en disant : "Je te fais grâce, je respecte ta liberté de religion, tu fais comme tu veux". Pas du tout ! Cela sera présenté de telle manière que ce sera séduisant. Mais pour ceux qui vont résister jusqu'au bout et qui refuseront la marque de la bête, le livre de l'Apocalypse dit : "Ils seront tous mis à mort". Et nous sommes dans ces temps-là ! Il faut que les chrétiens se réveillent avant la fin et qu'ils puissent dire : "Seigneur, si Tu viens maintenant, que ce soit dans une seconde, cette nuit, demain ou dans un mois, je suis prêt".

 

    

 

     Il faut que nous soyons persuadés par la Parole que nous sommes dans les temps de la fin. Je lirai quelques versets dans l'évangile de Matthieu. Dans Matthieu 24, au verset 1, Jésus regarde le temple et ses disciples s'approchent pour Lui en faire remarquer la construction. Jésus leur dit au verset 2 : « Voyez-vous tout cela ? Je vous le dis en vérité, il ne restera pas ici pierre sur pierre qui ne soit renversée. Il s'assit sur la montagne des oliviers et les disciples vinrent en particulier lui faire cette question : Dis-nous, quand cela arrivera-t-il et quel sera le signe de ton avènement et de la fin du monde ? » C'est très clair cette question. « Et Jésus leur répondit : Prenez garde que personne ne vous séduise ». Le signe du retour proche de Jésus, le signe le plus grand, le plus fort, c'est la séduction. La séduction qui va remplir la terre entière, qui remplit actuellement le monde entier et l'Eglise du Seigneur Jésus. Toutes sortes de fausses doctrines vont se présenter sous un jour bien religieux, bien émotif, bien émotionnel, bien entouré de pommade et de dentelle religieuse pour que l'on croit au mensonge. Dans toutes ces fausses doctrines, les églises insistent sur des documents ou des livres qui ne sont pas la Parole, ou alors avec toutes sortes d'interprétations de la Parole de Dieu qui sont complètement à côté de la vérité. Ces fausses doctrines sont des séductions pour tromper les chrétiens et faire en sorte qu'ils ne soient pas prêts. Mais si nous interrogeons le Seigneur, Il nous montre quelle est la bonne interprétation de la Parole.

 

    

 

     Un chrétien séduit, c'est un chrétien souillé. La séduction consiste à recevoir des fausses doctrines. Une fausse doctrine, c'est une souillure. Pour préparer l'Epouse, le Saint-Esprit va lui montrer la vérité. C'est la vérité qui nous libère, qui nous affranchit. L'Epouse prête, ce sont les chrétiens qui auront dit : "Seigneur, je veux que Tu me montres toutes les séductions qui peuvent encore être dans mon cœur, auxquelles je pourrais être encore attaché". La doctrine du culte à Marie, le culte aux saints, les doctrines catholiques impies sont des séductions. Je suis un ancien catholique et je ne tape pas sur l'Eglise catholique mais je dis que ce sont des doctrines impies qui s'opposent à la Parole du Seigneur. Elles sont là pour détourner de la vérité. Les doctrines protestantes qui insistent sur le baptême des petits enfants et des tas de choses que je ne vais pas nommer maintenant sont aussi des doctrines impies qui détournent les hommes et les femmes de la vérité, donc de la Parole du Seigneur. Les choses qui se passent aujourd'hui dans les églises évangéliques et charismatiques où l'on voit toutes sortes d'abominations font partie de cette grande séduction.

 

    

 

     Il n'y a pas longtemps, j'ai rencontré une sœur qui me disait: "Dans l'église où j'étais, j'ai tenu trois ans puis je suis partie. Dans l'église, on disait : C'est extraordinaire, nous sommes visités par la puissance de Dieu, il se passe des choses fantastiques, les gens tombent par terre, subitement, c'est la puissance, la puissance !" C'est séduisant, mais ce n'est pas le Saint-Esprit qui opère ces choses. Vous avez déjà vu le Seigneur Jésus faire cela ? Approche-toi et hop ! Tu tombes par terre ! Mais où voyez-vous le Seigneur agir dans ces manifestations-là ? Je ne suis pas là pour me moquer, vous comprenez bien, mais je suis là pour secouer les chrétiens et leur dire : "Interrogez le Seigneur, Il va vous montrer ce qui est la vérité". La sœur, dont je parle, a tenu trois ans dans cette église en se posant des questions. Elle se disait : "Il y a quelque chose d'anormal dans tout ce qui se passe. Je le sens dans mon cœur et quand je lis la Parole". Quand vous voyez, par exemple dans une église, une femme agir comme si elle était un chien pendant deux heures et puis lever la jambe (excusez-moi) pour faire ses besoins, et puis que les anciens vous disent : "C'est la gloire de Dieu qui est en train de nous visiter" ! Cela existe ! Une personne a vu cela dans une église et m'en a parlé, il y a quelques jours. Il m'a dit : "Quand j'ai vu cela, je suis allé trouver les anciens avec ma Bible en leur disant : Il y a quelque chose qui ne va pas". Et savez-vous ce que les anciens lui ont répondu ? "Tu n'as pas le droit d'aller trouver un ancien avec la Parole, il n'y a que Satan que l'on reprend avec la Parole. C'est dans le désert que Jésus a dit à Satan, il est écrit". Vous voyez le degré de séduction ! Ces responsables n'étaient pas ouverts à la réprimande qui venait de la part d'une petite brebis qui se posait des questions sérieuses et vraies et qui finissait par se dire : "C'est moi qui déraille, je suis complètement dans le brouillard, Seigneur tu vas m'éclairer". Et elle a été éclairée, gloire à Dieu !

 

    

 

     Lorsque la séduction agit, si nous nous y laissons prendre, elle va de plus en plus loin et nous allons trouver complètement normal des choses qui sont à l'opposé de ce que le Seigneur avait dit dans sa Parole et dans notre cœur. Tout cela, au nom de la souveraineté du Seigneur et on entend dire : "Le Seigneur fait ce qu'Il veut, dans ces temps de visitation de réveil que nous vivons, nous vivons de grandes choses. Je suis serviteur du Seigneur, vous êtes visités par la puissance de Dieu. Et tous ceux qui résistent : Attention ! Vous êtes en train de résister au Saint-Esprit !"

 

    

 

     Alors imaginez une petite brebis du Seigneur qui n'est pas très bien assurée, des jeunes convertis qui se posent des questions. Ils voient des grands personnages qui ont des années de conversion leur faire des remontrances sévères en disant : "Tu résistes au Saint-Esprit, tu es en train de résister à l'autorité, cela ne va pas du tout !" Elles sont troublées dans leur cœur et se disent : "Seigneur c'est vrai, je ne veux pas pécher contre ton Saint-Esprit". Mais Jésus a dit dans l'évangile de Jean au chapitre 10 : « Mes brebis entendent ma voix ».

 

    

 

     Et cette petite brebis, dont je vous parle, a entendu la voix du Seigneur et a dit : "Puisque c'est comme cela, je m'en vais." Et elle s'en porte bien mieux depuis, parce qu'elle a compris. Mais en même temps, elle est triste de voir des frères, des sœurs, des gens de sa famille continuer dans cette soi-disant visitation du Seigneur. C'est la séduction ! Il faut dénoncer ces choses, il faut le dire haut et fort : "Cela ne vient pas du Seigneur". Jésus dit par la bouche de Paul que nous sommes appelés à vivre tranquillement dans la paix, que nous sommes appelés à manifester le fruit de l'Esprit, à travailler de nos propres mains, à témoigner et surtout à être remplis de la présence du Seigneur. La présence du Seigneur, c'est l'amour, la paix, la joie, la sainteté, la pureté. La séduction nous est envoyée pour nous détourner de Jésus et de Sa Parole, du vrai Jésus et de Sa Parole ! On leur présente un faux Jésus, une fausse Parole et c'est un autre esprit que le Saint-Esprit qui agit. C'est tellement bien présenté, avec un emballage qui est tellement beau, que les chrétiens acceptent cela comme étant la vérité parce qu'ils ne connaîssent pas assez le Seigneur et Sa Parole.

 

    

 

     Si la séduction peut agir, bien-aimés, c'est que nous ne connaissons pas le Seigneur et Sa Parole. Si nous connaissions le Seigneur tel qu'Il est, si nous connaissions ses voies, ses œuvres, sa manière de penser, sa manière d'agir, nous ne dirions pas d'une séduction : "Cela vient de Dieu". Nous dirions : "Je sais que ce ne peut pas être de Dieu car je connais mon Dieu". Et si je connais mon Dieu, je ne vais pas m'engager dans ces séductions, tête baissée ! Le fait que la séduction agisse est un aveu direct, évident d'un manque de connaissance du Seigneur. Dans Jean 10, aux versets 4 et 5, Jésus dit : « Les brebis connaissent sa voix (la voix du berger). Elles ne suivront pas un étranger ». Même si au début elles sont un peu dérangées et troublées par ces séductions qui se manifestent, ces brebis vont entendre la voix de Jésus. Elles vont crier au Seigneur et dire : "Jésus, je veux savoir la vérité, je ne veux pas pécher contre ton Esprit et je ne veux pas non plus être entraîné dans l'erreur, le mensonge et la séduction". Jésus dit à l'église de Philadelphie dans Apocalypse 3, au verset 10 : « Je te garderai à l'heure de la tentation qui s'abat sur le monde entier, pour éprouver les habitants de la terre ». Les élus peuvent être séduits, s'ils ne font pas attention. Un élu peut être séduit s'il se lance tête baissée sans vérifier dans la Parole et dans la prière, si cela est vrai ou pas.

 

    

 

     En ce qui concerne les doctrines qui sont enseignées dans vos églises, (y compris celles où j'enseigne), vous devez vous placer devant Dieu et devant sa Parole et dire : "Seigneur, est-ce que cela est écrit dans ta Parole ?" ou dire : "Est-ce que cela vient vraiment de Toi ?". Tu peux te confier dans cette Parole du Seigneur qui dit : « Mes brebis entendront ma voix ». Si tu veux connaître la vérité, Jésus va te la révéler. La vraie connaissance vient de la révélation qui nous est donnée par le Saint-Esprit et par la Parole. Et les deux seront toujours unis. La séduction, c'est quelque chose de très fort, capable de subjuguer les élus s'ils ne veillent pas et ne prient pas. Jésus a dit : « Veillez donc parce que vous ne connaissez ni le jour ni l'heure » (Matthieu 25:13).

 

    

 

     Dans Matthieu 24, au verset 23, il est dit : « Si quelqu'un vous dit : Le Christ est ici ou il est là, ne le croyez pas. Il s'élèvera de faux Christ et de faux prophètes, ils feront de grands prodiges et des miracles au point de séduire s'il était possible même les élus ». J'entends parler constamment de grands prodiges, de miracles qui se passent dans des églises qui enseignent des choses fausses, qui enseignent la mort spirituelle de Jésus, qui enseignent des choses abominables, que se soit en Amérique ou ici. Et il se produit des miracles ! Je ne dis pas que ces miracles sont tous démoniaques, il peut y avoir aussi des miracles faits par le nom de Jésus comme il est écrit dans Matthieu 7, aux versets 22 et 23 : « N'avons-nous pas fait beaucoup de miracles par ton nom? Alors je leur dirai ouvertement : Je ne vous ai jamais connus ».

 

    

 

     Relisez vous-mêmes ce que Jésus dit au verset 36 : « Pour ce qui est du jour et de l'heure personne ne le sait, ni les anges des cieux, ni le fils mais le Père seul. Ce qui arriva du temps de Noé arrivera de même à l'avènement du fils de l'homme, car dans les jours qui précédèrent le déluge, les hommes mangeaient, buvaient, se mariaient, mariaient leurs enfants jusqu'au jour où Noé entra dans l'Arche et ils ne se doutèrent de rien jusqu'à ce que le déluge vint et les emporte tous ». Noé était entré dans l'arche avec tous les animaux et sa famille sept jours avant que la pluie ne tombe. C'est curieux ! Sept jours qui représentent aussi les sept années de la période intermédiaire jusqu'à la destruction finale de la terre par le feu à la bataille d'Armaguédon. Il est resté là sept jours avec sa famille et tous les animaux. Et ceux qui étaient autour, que faisaient-ils ? Ils se moquaient de ce "vieux fou" qui avait osé leur annoncer un déluge. Dieu a fermé la porte le septième jour et la pluie a commencé à tomber. Pas un seul ne put échapper au déluge, pas un seul ! Ceux qui vont rester après l'enlèvement de l'Eglise ne pourront pas échapper à ce qui arrivera, pas un seul n'échappera. Des Chrétiens qui seront restés, pas un seul ne restera vivant, pas un seul ! Ceux qui échapperont momentanément seront ceux qui, hélas, auront pris la marque de la bête. Ils ne seront pas mis à mort sur le moment mais ils seront perdus pour l'éternité et ils seront pris dans le jugement final de Dieu qui va s'abattre sur la terre.

 

    

 

     Lisez le chapitre 21 de Luc où Jésus parle de ces temps de la fin. Vous avez tous les signes qui sont là. Si vous relisez ces passages dans un esprit de prière, vous verrez que ces signes ont commencé à se réaliser depuis longtemps et se réalisent, en ce moment même, sous nos yeux.

 

    

 

     Dans Apocalypse 19, au verset 1, il est dit : « Après cela, j'entendis dans le ciel comme une voix forte d'une foule nombreuse qui disait : Alléluia ! Le salut, la gloire, l'honneur et la puissance sont au Seigneur, notre Dieu, parce que ses jugements sont véritables et justes, car Il a jugé la grande prostituée qui corrompait la terre par son impudicité et Il a vengé le sang de ses serviteurs en leur redemandant de sa main ». La « grande prostituée » est cette église apostate qui va regrouper toutes les églises chrétiennes qui se sont écartées de la vérité. Au chapitre 17, au verset 9, il dit de cette église apostate : « Les sept têtes sont sept montagnes sur lesquelles la femme est assise ». Au verset 18 dans le même chapitre : « La femme que tu as vue, c'est la grande ville qui a la royauté sur les rois de la terre ». Il s'agit de la ville de Rome. Il y avait alors un empereur romain, Néron, qui était épouvantable, c'est une figure de l'Antichrist. Au temps où Jean écrivait l'Apocalypse, la grande ville qui avait l'autorité sur la terre entière était Rome et les sept montagnes sont les sept collines de Rome.

 

    

 

     Jean parle de la grande prostituée de la fin des temps au chapitre 19. Cette grande prostituée aura son siège à Rome. Elle va regrouper l'ensemble des églises soi-disant chrétiennes. Ces églises auront été détournées de la vérité par la séduction qui agit, pour entrer dans le conseil oécuménique des églises dites chrétiennes. Il ne s'agit pas seulement de l'Eglise catholique romaine, il s'agit de toutes les églises qui se sont mises avec elle dans un faux œcuménisme qui les mène à la perdition. Et elle sera jugée par Dieu Lui-même. « Et ils dirent une seconde fois : Alléluia !... » (Apocalypse 19, verset 3). Moi, qui suis un ancien catholique lourdais, j'ai reçu du Seigneur une compassion pour ces hommes et ces femmes catholiques sincères, qui veulent servir le Seigneur. J'ai rencontré tellement d'âmes merveilleuses qui voulaient servir le Seigneur et qui étaient dans l'erreur, dans le mensonge parce qu'on leur avait inculqué des mensonges. Elles avaient cru ces mensonges de "bonne foi". Le Seigneur, dans sa compassion, veut les éclairer pour leur montrer la vérité et Il attend que ceux qui aiment la vérité choisissent la vérité.

 

    

 

     Quand nous étions à Lourdes, il nous est arrivé de nous occuper pendant un temps d'un groupe de catholiques charismatiques. Ils avaient vraiment été visités par le Saint-Esprit. Comme ils avaient demandé à quelqu'un de venir leur apporter la Parole, je leur apportais la Parole, sur leur invitation. Au fil des mois, ils se sont divisés en deux groupes, c'était très net ! Un premier groupe qui peu à peu ouvrait les yeux à la Parole du Seigneur. Le Saint-Esprit les a convaincus de la vérité et ils ont fini par sortir eux-mêmes du système. Ils ont dit : "Nous ne pouvons pas rester à pratiquer des choses qui ne sont pas du Seigneur, nous avons l'amour de la vérité, nous ne pouvons pas". L'autre groupe s'est fait récupérer par les autorités religieuses. Ils craignaient d'être traitres par rapport à leur église, ils craignaient de se tromper, mais au lieu de se laisser persuader par le Saint-Esprit et la Parole, ils ont été repris par les dirigeants religieux de leur église et ils sont restés dans l'erreur. Comme ils n'ont pas voulu reconnaître la vérité et qu'ils étaient charismatiques, des manifestations surnaturelles, qui n'étaient pas de Dieu, ont commencé à se produire : des prophéties au nom de la Vierge Marie, un Saint qui commençait à parler par la bouche de quelqu'un ou des choses qui n'étaient pas dans la vérité. Comme cela avait une apparence surnaturelle et très puissante, c'était séduisant ! Mais ce qui a fait la différence entre les deux groupes, c'était l'amour de la vérité. La vérité, c'est Jésus et sa Parole.

 

    

 

     Que nous soyons protestants, catholiques, orthodoxes ou de n'importe quelle dénomination chrétienne, laissons de côté les étiquettes et disons : "Seigneur, je veux Te connaître, Toi qui es la vérité, je veux connaître Ta Parole qui est la vérité. Je veux que ce soit Ta Parole qui me révèle toutes choses". La Parole nous dit que le jugement est venu sur la prostituée. Au verset 4 du chapitre 19 il est dit : « Les vingt quatre vieillards et les quatre êtres vivants se prosternèrent et adorèrent Dieu assis sur le trône en disant : Amen, Alléluia! Et une voix sortit du trône en disant : Louez notre Dieu, vous tous ses serviteurs, vous qui le craignez petits et grands ». Il n'est pas dit "Vous, évangéliques ou protestants", il est dit : « Vous qui le craignez », quelle que soit votre origine. Est-ce que tu crains Dieu, dans l'amour, dans ton cœur ? C'est la crainte de Dieu qui est le commencement de la sagesse, le commencement de la connaissance de la vérité.

 

    

 

     Lisons la suite : « Et j'entendis comme une voix d'une foule nombreuse, comme un bruit de grosses eaux, un bruit de fort tonnerre disant : Alléluia ! Car le Seigneur, notre Dieu tout-puissant est entré dans son règne. Réjouissons nous, soyons dans l'allégresse et donnons-lui gloire car les noces de l'Agneau sont venues et son Epouse s'est préparée. Il lui a été donné de se revêtir d'un fin lin, éclatant et pur ». Le fin lin, c'est la justice des saints. Il y a une association directe entre l'Epouse et la justice. L'Epouse, ce sont tous ceux de toute langue, de toute race, de toute origine, qui ont reçu la vérité dans leur cœur, qui ont été purifiés et sanctifiés par la vérité et qui ont décidé d'obéir à la vérité. Ceux-là constituent l'Epouse du Seigneur.

 

    

 

     L'erreur, les fausses doctrines souillent. Le Saint-Esprit et la Parole nous ont été donnés pour nous ouvrir les yeux et nous dépouiller de ces souillures, pour nous revêtir du fin lin de la justice des saints. Je vais vous poser une question de simple logique. Si Dieu est la vérité, si Sa Parole est la vérité, croyez-vous que toute doctrine fausse ou mauvaise, qui n'est pas dans la Parole, ou qui est contraire à la Parole, peut apporter la sainteté ? Une fausse doctrine qui vient du mensonge peut-elle nous aider à marcher dans la sainteté ? C'est impossible ! Nous avons reçu une nature nouvelle de Jésus, créée, comme il est écrit : « dans une justice et dans une sainteté que produit la vérité » (Ephésiens 4, verset 24). Partout où la vérité est annoncée, cela va produire la justice et la sainteté. Si tu es un enfant de Dieu, une brebis du Seigneur, tu vas recevoir cette vérité. Elle va produire en toi la justice des saints, la vérité va produire la sainteté et tu vas être prêt. "Il lui a été donné de se préparer".

 

    

 

     Dans notre cœur, une horloge spirituelle doit marquer les secondes qui manquent pour la venue du Seigneur. Je dois dire : "Seigneur, je vais utiliser chaque seconde qui reste à Te chercher et à connaître la vérité". Dès maintenant, si tu as cette attitude dans le cœur, tu es prêt à recevoir tout cela, parce que tu as dit : "Seigneur, j'abandonne tout ce qui est faux, tout ce qui est mensonge. Lave-moi dans le sang de Jésus et maintenant ouvre mes yeux à la vérité, je veux marcher dans la vérité". Si tu as cette attitude de cœur, tu es bien disposé pour recevoir la vérité qui va vite pénétrer dans ton cœur. « Son Epouse s'est préparée, il lui a été donné de se revêtir d'un fin lin éclatant et pur ».

 

    

 

     Au verset 11, nous lisons : « Puis je vis le ciel ouvert et voici parut un cheval blanc, celui qui le montait s'appelle Fidèle et Véritable. Il juge et il combat avec justice. Ses yeux étaient comme une flamme de feu, sur sa tête étaient plusieurs diadèmes. Il avait un nom écrit que personne ne connaît si ce n'est lui-même et il était revêtu d'un vêtement teint de sang, Son nom est la Parole de Dieu (Jésus, le Verbe). Les armées qui sont dans le ciel le suivaient sur des chevaux blancs, revêtues d'un fin lin, blanc, pur ». Les voilà, tous les chrétiens qui ont ressuscité lorsque Jésus est venu les enlever. Les morts et les vivants sont partis à la rencontre du Seigneur dans les airs. Ils ont participé aux noces de l'Agneau et maintenant ils reviennent avec le Seigneur, revêtus d'un fin lin, sur des chevaux blancs, pour la grande bataille finale à la fin des sept ans de tribulations, à la bataille d'Armaguédon. Il est dit au verset 18 : « Rassemblez-vous pour le grand festin de Dieu pour manger la chair des rois, la chair des chefs militaires, la chair des puissants, la chair des chevaux et de tous ceux qui les montaient... ».

 

    

 

     C'est alors le début du règne de mille ans du Seigneur sur la terre. Tous ceux qui vont participer à ce règne seront exclusivement ceux qui ont été enlevés avant. Les autres ne reviennent pas à la vie, ils devront attendre la fin des mille ans pour être jugés devant le grand trône blanc.

 

    

 

     Tu vois que ce sont des choses sérieuses et que nous sommes dans ce temps ! Ne perds pas de temps pour mettre ta vie en règle. Si tu n'es pas baptisé d'eau par immersion au nom du Seigneur Jésus comme Il le dit, fais-le dans les heures qui suivent, ou les jours qui suivent. Si tu n'es pas baptisé de l'Esprit Saint, demande-le au Seigneur aujourd'hui et reçois-le. Si tu as des choses à régler dans ta vie, des choses dérobées que tu n'as pas restituées, de l'argent volé que tu n'as pas rendu, ou une petite chose qui est un obstacle entre toi et le Seigneur, mets cela en règle. Tu peux avoir volé une boîte d'allumettes et cela peut t'empêcher de partir. Oui ! Si le Seigneur te l'a montré, et si tu ne veux pas le confesser. Si tu l'as confessé et rendu à son propriétaire, le Seigneur pardonne. Ce sont des petits exemples mais cela montre que nous n'avons pas à craindre de ne pas être enlevé si nous avons tout fait de notre côté pour marcher dans la vérité et recevoir sa Parole. Au moment où Jésus viendra nous prendre, nous ne serons pas encore un être parfait, mais nous devons être dans l'état où Il doit nous trouver, c'est-à-dire l'attendant, veillant et priant !

 

    

 

     Toute la lumière qu'Il nous a donnée, nous l'avons reçue et nous avons mis notre vie en règle. C'est la responsabilité de ceux qui savent. Ceux qui ignorent, qui ne savent pas, ne seront pas enlevés, ils ne seront même pas sauvés. Mais ceux qui ont entendu, qui ont reçu la Parole, et ne mettent pas leur vie en règle, résistent au Seigneur.

 

    

 

     Alors en concluant, je voudrais vous exhorter à ne pas attendre plus longtemps et à écouter la voix du Saint-Esprit. Je voudrais exhorter aussi ceux qui savent qu'ils sont prêts à garder la foi. Dites au Seigneur : "Nous gardons ce que nous avons, la foi en Toi qui as dit que Tu nous garderais. Je Te fais confiance, je suis en paix, je ne suis pas stressé en me disant : est-ce que je vais être enlevé ou pas ? Merci Seigneur, garde-moi comme Tu l'as promis. Je sais que je vais partir quand Jésus va revenir. Ouvre-moi constamment les yeux sur ce que je peux faire qui Te déplaît, je veux le mettre en règle, Seigneur. Je sais que je suis Ta brebis, Tu me feras entendre Ta voix".

 

    

 

     Prions : "Seigneur, je Te bénis parce que Ta Parole demeure éternellement, elle ne passera pas. Tu sais parler aux cœurs avec Ta voix douce, par le Saint-Esprit. Tu n'es pas là pour juger, Tu es là pour sauver. Seigneur, je Te prie d'agir Toi-même. Tu as voulu Te servir d'un instrument comme moi, si imparfait, Seigneur ! Je Te demande d'agir par Ton Esprit-Saint, par Ta Parole dans les cœurs pour que la pure, la parfaite vérité soit reçue et que Toi-même, Seigneur, Tu donnes une conviction dans les cœurs. Une conviction qui va changer la vie, qui nous fait agir conformément à Ta Parole, sinon ce n'est pas une conviction qui vient de Toi. Seigneur, donne ces convictions pour que les vies soient changées et que nous puissions avoir la joie de partir à Ta rencontre quand la trompette va sonner. Nous attendons Ton retour, hâte-Toi de venir, Seigneur Jésus, hâte-Toi de revenir ! Tu as dis que Ton Epouse serait prête. Merci Seigneur pour cette promesse, sois béni, sois loué, sois adoré éternellement, Père, au nom de Jésus-Christ, Amen !"